socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

Interview de NETECO -Organisation de Droits Humains intégraux, Puebla, Mexique

Importance du travail de groupe et d’amélioration de l’alimentation.

Chilo Villareal, March 2004

Quel est l’objectif principal de votre activité économique ?

C’est de conscientiser les gens, de manière collective, pour chercher alors, sous une forme organisée, d’autres alternatives.

Pratiquez-vous une économie différente ? En quoi se différencie-t-elle de l’économie dominante ?

Mettre en œuvre tout ce qui a été appris dans le groupe pour l’amélioration des cultures avec des engrais organiques et obtenir ainsi une nourriture de meilleure qualité.

 

D’après vous qu’est-ce que l’abondance ? L’abondance matérielle est-elle un but ou un moyen d’atteindre quelque-chose de plus ? Qu’est-ce que ce plus ?

Une nourriture saine pour nous et pour les autres.

Quelles sont les valeurs que vous et vos camarades /collègues pratiquez dans votre vie quotidienne et dans votre travail ? D’après vous, est-il possible que ces valeurs prédominent un jour dans l’ensemble de la société ? Comment peut-on les généraliser ?

L’humilité, la solidarité, communiquer, transmettre, donner l’exemple par la consommation de ce que nous produisons, organiser des ateliers, élaborer et faire beaucoup de diffusion de la proposition.

Quelles innovations avez-vous développé concernant la forme de l’organisation, la gestion et l’appropriation des fruits du travail ?

Organiser des ateliers, avoir un suivi du travail, créer des liens avec d’autres organisations qui luttent pour le même objectif.

Considérez-vous qu’il est important de travailler dans un réseau de solidarité ou dans des chaînes de production solidaires ? En quoi consistent-elles à votre avis ?

C’est important d’appartenir au réseau pour communiquer avec d’autres organisations et recevoir l’expérience des autres membres du réseau.

 

Votre activité a-t-elle de l’influence sur la vie de la communauté ? Comment et dans quelles sphères ?

Oui, parce qu’on guide, on conseille, on forme. C’est ainsi que les gens sauront se défendre par eux-mêmes.

 

D’après vous, qu’est-ce que le travail ? Quelle valeur et quelle signification a-t-il dans votre vie ?

C’est organiser, soutenir, apprendre, partager les expériences et nous sentir davantage unis.

Quel est le rôle de la femme au sein d’une initiative économique caractérisée par la coopération et la solidarité ?

Dans notre organisation c’est elle qui participe le plus, c’est elle qui motive, qui prend des initiatives.

Comment les politiques publiques et l’Etat peuvent-ils contribuer au progrès de la socio-économie solidaire ?

Le jour où les personnes qui arrivent au gouvernement seront plus conscientes et vont défendre des valeurs humaines, un changement sera possible dans notre pays.

Croyez-vous que la mondialisation de la coopération et de la solidarité est-elle possible ? Comment faire pour qu’elle devienne une réalité?

Oui, parce que dans le peu de travail qu’on a réalisé jusqu’à présent, on s’aperçoit qu’un rêve peut devenir réalité en travaillant unis à d’autres organisations tout en partageant nos expériences.

Sources :

Chantier Vision du PSES

See also: