socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Dossier Ritimo: Le commerce équitable

avril 2011

Lire l’article complet sur : www.ritimo.org

Résumé :

Trouver des débouchés sur les marchés du Nord pour de petits producteurs – exclus du marché international conventionnel – de régions pauvres des pays du Sud afin de leur permettre de vivre dignement de leur travail… tel est le point de départ de l’histoire du commerce équitable.

C’est ainsi que, dans les années 60-70, s’ouvrent des boutiques spécialisées dans les pays occidentaux : Oxfam (Grande-Bretagne), Magasins du Monde (Belgique et Suisse), Artisans du Monde (France),…

Petit à petit, les pionniers du commerce équitable professionnalisent leur démarche, se regroupent en structures de concertation, affinent les principes, publient des chartes. En 2001, les grands réseaux internationaux des acteurs du commerce équitable FLO, IFAT (devenu depuis WFTO), News et EFTA se sont accordés sur une définition commune.

En parallèle de la vente, les acteurs du commerce équitable se donnent une autre priorité, l’éducation au commerce équitable afin de sensibiliser l’opinion publique sur les injustices engendrées par les pratiques du commerce conventionnel et la gravité de cette situation pour les producteurs les plus fragiles. Ils proposent des campagnes d’information – ou plaidoyers - pour faire pression sur les décideurs politiques et économiques – tout en informant l’opinion publique et les médias - des impacts de leurs décisions et leur proposer des alternatives réalistes qui permettraient plus de justice. Les organisations du commerce équitable poursuivent plusieurs axes : vendre, informer et faire évoluer le monde économique et politique vers des pratiques plus équitables.

Sources :

Site de Ritimo www.ritimo.org