socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

L’AlterJT (aJT)

www.alterjt.tv/

L’AlterJT (l’aJT pour les intimes) a été lancé à l’automne 2014 par des militants et des professionnels de l’audiovisuel et du journalisme.

Refusant de laisser aux élites néolibérales et aux grands patrons de l’industrie (notamment de l’armement ou du nucléaire, en France) le monopole de la propriété des médias audiovisuels, nous avons décidé de créer un média audiovisuel indépendant. Les progrès d’Internet et la baisse du coût du matériel audiovisuel rendent désormais possible le pari de produire et diffuser une information alternative en images même avec des ressources financières très limitées.

Alternatif, notre « journal télé » du web le sera à plus d’un titre. D’abord, du fait de ce que nous refusons :

Nous voulons prendre nos distances d’avec le bruit médiatique qui noie l’info dans le divertissement et la démagogie. Nous avons l’intention de contredire et peut-être contrecarrer la propagande conservatrice martelée jour après jour à la télévision et dans les principaux journaux dominants. Nous entendons refuser les censures et autocensures diverses qui expliquent que les raisons véritables des décisions prises par les dirigeants du monde politique ou social soient si peu connues du grand public. Nous ne voulons plus subir la confiscation de la parole publique par les pseudos experts sélectionnés par les journalistes aux ordres.

Alternatif, l’aJT le sera également par ses contenus. Puisqu’il faut bien choisir entre toutes les informations possibles, nous sélectionnerons nos sujets en fonction de trois champs :

  • Les alternatives qui permettent d’entrevoir qu’un autre monde est possible, et qu’il est déjà en gestation.

  • Les résistances, les luttes, les grains de sable qui permettent d’espérer que les alternatives puissent justement triompher des forces destructrices à l’oeuvre sur la planète

  • L’explication des mécanismes mortifères qui caractérisent le capitalisme, la finance dérégulée, le productivisme ravageur et les différentes formes de domination (économique et de classe, impérialiste, sexiste, raciste, spéciste…).