La mobilité solidaire, levier de l’accès à l’emploi et de l’insertion sociale. L’Expérience des Régies de Quartiers et de Territoire.

Janeiro 2022

Download : PDF (4,5 MiB)

Resumo :

Aller travailler, faire ses courses, visiter famille ou amis, se rendre en centre-ville, étudier, faire du sport, se soigner, se cultiver… Se déplacer est pour tous une nécessité du quotidien, dont certains sont cependant exclus. Car si la mobilité est un élément essentiel d’accès à l’emploi, aux services et aux loisirs, les habitants des quartiers prioritaires, des zones péri-urbaines et des territoires ruraux souffrent souvent d’un déficit d’offre de transports et d’une précarité en matière de mobilité. À ce titre, selon une étude portée par Transdev, l’AdCF-Intercommunalités de France et France Urbaine, ce sont aujourd’hui près de 5 millions d’habitants qui seraient concernés par ces problématiques de déplacement, notamment dans les quartiers politique de la ville1.

Depuis de nombreuses années, les Régies développent une variété d’actions ou de services qui peuvent prendre différentes formes selon les caractéristiques de leur environnement, les besoins exprimés, les attentes des partenaires. Ainsi, en 2019, 25 Régies portaient un service de mobilité sur leur territoire d’intervention2. Les services développés pour les habitants sont multiples : points ou relais d’information sur les possibilités de déplacements, accompagnement des habitants, auto-écoles sociales, services de transport collectif dans un objectif de lutte contre l’isolement, garages asso- ciatifs et mise à disposition ou location de moyens de locomotion (deux-roues, vélos, voitures…).