socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

Cahier de Propositions pour le XXIe siècle: le Développement Intégralement Durable,une Alternative à la Globalisation Néo-libérale

Ce cahier de propositions est la synthèse des travaux du Chantier « le Développement Intégralement Durable,une Alternative à la Globalisation Néo-libérale ».

Mario Eduardo Firmenich, November 2001

To download : PDF (87 KiB)

In anderen Sprachen : Español - English

Summary :

L’être humain a porté atteinte à la nature de diverses manières. Mais quand il en arrive au point d’entraver le fonctionnement de mécanismes naturels fondamentaux, il met en danger tous les êtres vivants, il accroît les inégalités entre les êtres humains et provoque la diminution des ressources naturelles disponibles. De ce constat sont nés un débat sur l’éthique et une remise en question de l’efficacité de la technique. Les inégalités qui existent sur la planète posent un dilemme autour du thème de la croissance. D’un côté il y a la limite maximum d’utilisation des ressources naturelles et de production de pollution et de déchets que l’humanité ne peut dépasser; de l’autre, la quantité minimum d’utilisation des ressources nécessaires pour une vie digne. Si des réductions significatives dans les flux de matières premières et d’énergie actuels ne se concrétisent pas, le futur le plus probable du modèle actuel, pour les prochaines années, verra diminuer la production d’aliments per capita, la production industrielle et l’utilisation d’énergie, et ce dans un contexte de dégradation écologique accélérée. Un modèle de développement durable doit satisfaire les besoins fondamentaux –habitat, eau potable, alimentation, conditions sanitaires et d’hygiène, énergie, éducation, santé, participation à la prise de décision – des populations les plus démunies; il doit viser l’adaptation des technologies et des styles de vie aux potentialités et spécificités socio-économiques et écologiques de chaque région, veiller à l’internalisation de tous les coûts, à la valorisation économique des déchets et à une exploitation des ressources naturelles qui respecte les cycles de l’écosystème. Le défi consiste à inclure les principes d’humanité, d’équité et de responsabilité dans le concept de développement.