socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

La professionnalisation des SIAE : entre désir de reconnaissance et déni de la fonction de responsable.

XIIIe Rencontres du RIUESS, juin 2013, Angers

Eric Creusat, Bernard Balzani, Renaud Garcia-Bardidia, June 2013

RIUESS 2013 - XIIIe Rencontres du Réseau Inter-Universitaire de l’Economie Sociale et Solidaire - Angers - 5-7 juin 2013

To download : PDF (230 KiB)

Summary :

D’octobre 2011 à Septembre 2012, une étude qualitative a été conduite auprès des responsables de structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) des Vosges, sur le déni de reconnaissance de leur activité. L’analyse des entretiens a permis d’appréhender la nature et les processus de construction du problème. Sur les 38 structures du département, 21 ont répondu positivement.

Notre hypothèse est que le désir de reconnaissance se comprend comme une manifestation des tensions identitaires vécues au sein du groupe dans sa relation à Autrui, engendrées par les reconfigurations des politiques publiques, traduisant un changement paradigmatique de la « société » et de « l’individu ». De même, il exprime l’impossible transgression des cadres culturels et psychosociaux construisant l’identité héritée du « travailleur social », par ces professionnels. Dans notre approche, l’analyse des discours vise à caractériser les processus sociaux permettant d’expliquer la situation des individus, les caractéristiques structurelles de ces situations et les logiques d’action ou encore identifier les déterminants sociétaux à l’oeuvre dans les pratiques individuelles des permanents des SIAE. Etre reconnu comme responsable d’une SIAE n’est pas réductible à la maîtrise de gestes et comportements professionnels liée à l’activité de permanent (responsable ou pas) mais renvoie pareillement à une accréditation d’une qualité normative délivrée par Autrui et à une exigence de justice.