socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

La planète n’y arrivera pas si on ne change pas de modèle ! La contribution de l’économie sociale et solidaire à l’heure de Rio + 20 : Une réponse aux challenges posés par la crise

Document d’orientation des Rencontres du Mont-Blanc 2011

Louis Favreau, Mario Hébert, Gérard Boismenu, Jane Jenson, Jacques Weber, November 2011

To download : PDF (2 MiB)

Summary :

Le Forum international des dirigeants de l’économie sociale, intitulé Les Rencontres du Mont-Blanc,fin 2011 a été l’occasion de l’élaboration et la mise en discussion du présent document d’orientation dont la version finale

sera adressée à tous les chefs d’Etat qui participeront au sommet de Rio 2012 sur le développement durable. Avec cette volonté de démontrer que l’économie sociale est une réponse aux crises mondiales de caractère autres : social, alimentaire, environnemental et climatique, comme économique

et financier. Plus encore, qu’elle constitue un modèle innovant de développement soutenable et intégratif donc durable. Un modèle qui déjà «réussit» sur le terrain, d’un bout à l’autre du globe.

Les valeurs et champs d’intervention de l’économie sociale sont : une gouvernance démocratique, une propriété à la fois privée et collective, le social et la solidarité au coeur des projets, le respect de l’environnement. Elles sont autant de «règles», de «références» conduisant à une économie et,

au-delà, à une mondialisation plus humaines.

Le présent document a été élaboré par un comité scientifique (cf. liste des membres ci-contre) puis soumis à d’autres chercheurs et universitaires et analysé, complété par les dirigeants de l’économie sociale membres du conseil

d’administration de l’association des RMB. Les tables rondes, ateliers du forum des 9 et 12 novembre 2011 se tenant à Chamonix, vont permettre de l’enrichir. De nombreux projets et réalisations concrètes vont l’illustrer.

Adopté lors du forum, il fera ensuite l’objet d’une diffusion internationale afin de contribuer à positionner l’économie sociale comme un acteur majeur et incontournable de la nécessaire mutation de la mondialisation donc

d’un développement raisonné et maîtrise respectueux des personnes et territoires.

Sources :

Site du groupe d’économie Solidaire du Québec (GESQ) www4.uqo.ca/ries2001/gesq/