socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Dossier: Une économie du bien-être : regards sur les alternatives économiques

Rajni Bakshi, September 2008

Summary :

u cours de ces dernières années, la globalisation et l’économie de marché ont fait l’objet de critiques nombreuses et variées. Ce dossier vise à explorer quelques unes des dimensions de la recherche d’alternatives économiques au système actuel.

« Un autre monde est possible », tel est le slogan qui contient toute la passion derrière cette recherche. C’est aussi la devise du Forum Social Mondial qui est devenu un processus continu et soutenu de rassemblements, avec un ancrage régional et local. Dans quelle mesure est-ce l’expression d’un lointain désir, d’un rêve ou bien, au contraire, d’une revendication susceptible d’être satisfaite? Ce dossier, qui examine comment « un autre monde est possible », tient lieu à la fois de déclaration d’intention et de compte-rendu de travaux conceptuels et pratiques réalisés dans différents secteurs. Il n’existe pas un modèle unique, tout fait, pour ce monde « autre », plus égalitaire, plus juste et durable écologiquement, mais il existe une multitude de tendances éparses et en perpétuelle évolution, qui se regroupent parfois et qui nourrissent l’espoir.

Les dernières décennies du 20ème siècle ont été dominées par la doctrine du « il n’y a pas d’alternatives » (TINA, There Is No Alternative) à la magie du libre marché. L’opposition au pouvoir croissant du capital global a trouvé son expression spectaculaire lors des protestations massives contre l’Organisation Mondiale du Commerce à Seattle, en 1999. L’essor du Forum Social Mondial qui a suivi à partir de 2001 constitue un défi à la doctrine de la non-alternative, avec l’affirmation contraire qu’« il y a de nombreuses alternatives » (TAMA, There Are Many Alternatives).

Cependant, pour que cette revendication fasse sens, il est important de remettre en question certains des principes fondamentaux du cadre théorique dominant des sciences économiques. Sans cela, l’affirmation d’absence d’alternatives semble être effectivement une vérité indéniable. En réalité, les nombreuses alternatives possibles concernent un large champ d’initiatives, d’innovations et de transformations. Elles incluent une multitude de travaux pionniers en matière de technologies décentralisées, durables écologiquement et responsabilisant les individus.

Dans ce dossier, nous nous concentrerons sur l’émergence de la pensée relative aux alternatives économiques, avec une sélection de cas concrets illustrant leur mise en pratique.

13 fiches

  • Les alternatives économiques : une vue d’ensemble

Rajni BAKSHI, septembre 2008

  • Contexte historique des alternatives économiques

Rajni BAKSHI, septembre 2008

  • Vers une richesse « au-delà de toute mesure »

Quelques concepts clés des alternatives économiquesRajni BAKSHI, septembre 2008

  • L’autre sommet économique et la New Economics Foundation

Rajni BAKSHI, septembre 2008

  • SANE, la « South African New Economics »

Rajni BAKSHI, septembre 2008

  • Bia Kud Chum, une expérience thaïlandaise de monnaie communautaire

Rajni BAKSHI, septembre 2008

  • Mondragon, une coopérative en Espagne

Rajni BAKSHI, septembre 2008

  • Une coopérative en Inde : la Self Employed Women’s Association (SEWA)

Rajni BAKSHI, septembre 2008

  • Entretien avec Ela Bhatt, fondatrice des coopératives SEWA

Rajni BAKSHI, septembre 2008

  • Mesurer le bien-être : redéfinir le progrès

  • Le bonheur national brut

Rajni BAKSHI, septembre 2008

  • Vijay Mahajan s’exprime sur les alternatives économiques et la micro-finance

Rajni BAKSHI, septembre 2008

  • Stan Thekaekara s’exprime sur les alternatives économiques

Sources :

Site web de D-P-H (Dialogues, Propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale) www.d-p-h.info/index_fr.html