socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Le principe de subsidiarité active, Concilier unité et diversité

Pierre Calame démontre, dans cet article, la nécessité de l’adoption du principe de subsidiarité active afin de pouvoir embrasser la complexité des problèmes contemporains du local au global, et de permettre des propositions d’action novatrices.

Pierre Calame, février 1998

À télécharger : PDF (120 Kio)

Résumé :

Pierre Calame définit la subsidiarité active comme une philosophie et une pratique de la gouvernance, partant de l’exigence contemporaine de concilier unité et diversité.

Ce principe permet une appréhension globale et partenariale d’une réalité elle-même globale et systémique, de penser l’articulation des échelles et elle implique une élaboration collective et continue. L’auteur raconte comment il a été amené à penser le besoin de ce changement radical d’optique. C’est à partir de l’analyse de problèmes rencontrés, de blocages et incohérences constatés durant ses engagements professionnels au niveau européen, national et local, que l’auteur nous démontre les possibilités concrètes qu’ouvre l’adoption d’un tel concept.