socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Economie Solidaire et Technologie de l’Information

Jacques Prades, 2004

À télécharger : PDF (99 Kio)

Résumé :

Développer un programme de travail sur le croisement de l’économie solidaire et des nouvelles technologies est une gageure qui repose sur deux risques majeurs liés à la signification politique des objets étudiés.

Parier sur la pérennisation du mariage de certaines pratiques économiques et d’un usage alternatif des TIC nécessiterait de trancher sur une interprétation fonctionnelle ou alternative de l’économie solidaire et sur le sens à donner à l’irruption des technologies de l’information. Les dots respectives risquent d’apparaître très vite comme des stratégies de manipulation de familles bien éloignées quant à la nature des projets qui les anime. Il faut parfois se débarrasser de l’héritage : utilisées sur des terrains en marge où cherchent à se construire de nouvelles socialités, les nouvelles technologies peuvent participer à des logiques économiques novatrices lorsque l’outil nourrit un projet politique.

L’hypothèse est à manier avec prudence, le temps ayant été plus souvent un ennemi qu’un allié dans l’histoire alternative des objets techniques (à la naissance de toutes les technologies, il y a effervescence, mais vite « les grands » reprennent leur place).

L’idée qui prévaut ici a été de partir d’une posture critique sans détour, pour éviter des malentendus initiaux. Le constat le plus massif peut être rapidement brossé. A la suite de quoi, nous introduirons une explicitation des termes d’économie solidaire pour y déceler quelques pistes.

Sources :