socioeco.org
Sitio de recursos de la economía social y solidaria

Fédération d’Usagers de la Forêt Communautaire, Népal

Un exemple inspirant de développement communautaire

Yvon Poirier, abril 2005

Pendant le dernier Forum Social Mondial (janvier 2005), j’ai rencontré M. Bhim Prasade Shrestha, Président de la Fédération d’Usagers de la Forêt Communautaire (FECOFUN) du Népal. La présentation qu’il a faite dans un atelier de leur travail est très intéressante.

Le site web de FECOFUN explique bien ce qu’est la Fédération :

La FECOFUN est une fédération nationale d’usagers de la forêt qui fait la promotion des droits des groupes d’usagers de la forêt communautaire au niveau local, national et régional. La FECOFUN regroupe 5 millions de membres. Elle est composée d’agriculteurs ruraux (hommes, femmes, jeunes et vieux) en provenance de la quasi totalité des 75 districts du Népal. Depuis sa création en 1995, la FECOFUN a contribué à représenter les préoccupations des groupes d’usagers de la forêt communautaire dans les débats concernant la formulation des politiques et le futur de la forêt. FECOFUN est une organisation autonome, non partisane, socialement inclusive et à buts non lucratifs. C’est la plus importante organisation de la société civile au Népal.

Afin de comprendre l’étendue des activités, il faut se rappeler que la population du Népal est d’environ 23 millions, et que le Népal a l’un des revenus per capita les plus bas de la planète. Comme M. Shrestha l’a expliqué, le membership de la FECODUN comprend plus de 40% de toute la population rurale du pays, la plus pauvre, et représente plus de 25% de l’activité économique des zones rurales

Il y a plus de 13 500 groupes d’usagers de la forêt communautaire, dont 75% sont membres de FECOFUN. Voici quelques aspects clés de l’activité de l’organisation :

  • Conservation de la forêt (le bois de chauffage représente 75% de l’énergie consommée au Népal)

  • Importance de l’environnement et de la biodiversité afin d’assurer la viabilité à long terme

  • Aider les communautés dans la gouvernance de la forêt en fonction des besoins sociétaux

  • Défense des intérêts et lobbying

  • Conduire des programmes d’empowerment et de leadership pour les femmes

  • Mobiliser plus de 110 000 volontaires

La FECOFUN est une organisation qui fonctionne démocratiquement et est dirigée par une Comité Exécutif National. Les femmes sont représentées à part égales dans l’ensemble des niveaux de l’organisation, y compris le Comité Exécutif National.

Le site web de FECOFUN (en anglais seulement) donne plus d’informations sur le formidable travail en cours. Eu égard à mon expérience personnelle, j’ai rencontré peu d’exemples d’un travail si étendu et global, réalisé dans une période de temps si courte (moins de dix ans).

M. Shrestha adhère pleinement à l’approche de l’économie solidaire et à l’empowerment des communautés. Sa présence à Porto Alegre a été rendu possible par le CECI, une ONG du Canada (www.ceci.ca) que je remercie de cette occasion donnée de rencontrer M. Shrestha.

Fuentes :

Rencontre avec M. Bhim Prasade Shrestha, Président de la Fédération d’Usagers de la Forêt Communautaire (FECOFUN) du Népal.

Pour information (en anglais) : www.fecofun.ca

Cet article est disponible sur le blog : Bulletin international de développement local durable