socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

Clusters, ÉcoQuartiers, innovation sociale et Économie sociale et solidaire : le cas du projet Darwin le Biotope éco-créatif à Bordeaux

XIIe Rencontres du Réseau Inter-Universitaire de l’Economie Sociale et Solidaire - Nancy - 6-8 juin 2012

Abdourahmane Ndiaye, 2012

RIUESS 2012 - XIIe Rencontres du Réseau Inter-Universitaire de l’Economie Sociale et Solidaire - Nancy - 6-8 juin 2012

Para bajar : PDF (470 KiB)

Resumen :

L’économie des proximités comme mode de gouvernance des territoires, envisagée selon une double dimension géographique et relationnelle (Torre, Rallet, 2005), a ainsi retrouvé un nouvel élan (Talbot, Kirat, 2005). Les compromis institutionnels territoriaux peuvent être étudiés à la fois en termes de gouvernance et de

régulation. Ceux-ci sont dans certains territoires largement organisés et entretenus par les acteurs de l’économie sociale et solidaire (Artis, Demoustier, Puissant, 2009). Or, « les approches des économistes de la proximité en termes de district industriel, de systèmes productifs locaux, de milieux innovateurs, de gouvernance locale et de capital social ne repèrent généralement pas la place spécifique que pourraient occuper les acteurs de l’ESS dans le développement des territoires » (Parodi, 2005, p. 26).

Le Cluster, opérateur de l’ÉcoQuartier (ÉQ) et de la ville durable, peut constituer un outil d’analyse de la compréhension des dynamiques coopétitives et réticulaires des acteurs des territoires (Ndiaye, 2012). Compte tenu de l’intérêt grandissant pour la participation et la concertation, certains Clusters créés, organisés et gérés par des acteurs de l’ESS ne sont pas à l’abri de récupération des pouvoirs publics locaux ou centraux selon les nouvelles logiques d’institutionnalisation de l’impératif de compétitivité (Hamdouch, Reboud, Tanguy, 2011).

Dans cette réflexion, notre objectif est de mettre en exergue le rôle et la place des acteurs de l’économie sociale et solidaire dans l’émergence et la consolidation de pôles de « clustering » producteur d’externalités positives en insistant sur la convergence de l’approche des proximités et celle de l’économie sociale et solidaire. Notre observation empirique porte sur le projet Darwin l’Éco-Système, Cluster et incubateur. Par ce détour, nous explorons le concept d’innovation sociale.