socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Les AMAP, une émanation de l’économie sociale et solidaire ?

XIVe Rencontres du RIUESS, mai 2014, Lille

Christel Marquat, Arnaud DIEMER, mai 2014

RIUESS 2014 - XIVe Rencontres du Réseau Inter-Universitaire de l’Economie Sociale et Solidaire - Lille - 21-23 mai 2014

À télécharger : PDF (1,5 Mio)

Résumé :

Si les AMAP se sont développées dans le contexte d’une agriculture en transition industrielle qui garde encore un lien avec le modèle familial, elles font désormais partie du paysage alimentaire français. Ce lent cheminement soulève aujourd’hui un certain nombre d’interrogations. En quoi le lien privilégié producteur - consommateurs peut être source de changement de comportement des consommateurs ? Les principes de solidarité, de responsabilité et de participation inscrits dans le fonctionnement des AMAP sont-ils susceptibles de changer durablement le comportement des consommateurs? Est-ce que les AMAP peuvent être présentées comme un nouveau vecteur de cohésion sociale et de développement territorial durable, voire comme une émanation de l’économie sociale et solidaire? Si l’articulation entre l’ESS et le AMAP n’est plus à démontrer (les AMAP illustrent cette nouvelle manière de penser les relations entre producteurs et consommateurs), il reste à préciser les contours de ce nouveau modèle socioéconomique. Notre présentation s’articulera autour des quatre points suivants : (1) Les AMAP remettent au goût du jour le cercle vertueux des relations de proximité ; (2) Elles se présentent comme une forme d’organisation sociale différente du tout marché, un modèle qui s’inscrit dans le champ de l’économie sociale et solidaire ; (3) Les AMAP induisent une réflexion en matière de gouvernance qui élargit le champ de la RSE. La norme ISO 26000 trouve ainsi des applications dans le cadre de l’ESS ; (4) Les principes et les valeurs des AMAP font de ces dernières, des acteurs incontournables du développement territorial et de l’économie sociale et solidaire.