socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Démographies et mutations économiques : les territoires en mouvement

3ème université d’été « Emploi, compétences et territoires ». Relief 33. Echanges du Cereq

janvier 2011

Résumé :

Depuis les années quatre-vingt-dix, une politique d’attractivité vis-à-vis des investisseurs étrangers mais aussi de recherche de nouvelles activités est nettement privilégiée en matière d’aménagement du territoire et de

politique industrielle. Les discours mais aussi les « grands projets », ceux qui font l’actualité, mettent en avant la compétitivité des entreprises et des territoires qui les accueillent ainsi que la recherche tous azimuts

de flexibilité.

La nécessaire sélection des territoires qu’implique ce repositionnement (cf. notamment les pôles de compétitivité) est néanmoins tempérée par la recherche de solidarités et d’occasions nouvelles de développement au niveau infrarégional au travers des territoires de projet et des intercommunalités. C’est à cette échelle que se reformule l’enjeu identitaire mais aussi que les comportements individuels et les attentes collectives tendent à se cristalliser. C’est aussi à ce niveau que la démographie façonne, tout aussi

surement que l’économie globalisée, les territoires.

C’est donc à tort que l’on croit que la compétition économique, la globalisation, le nomadisme des grandes entreprises voire de certaines PME dictent de façon brutale et irréversible leurs conditions à tous les territoires et aux acteurs qu’ils abritent. En fait, on assiste à un découplage spatial des dynamiques de production, de revenu et de peuplement1. Ce qui est en jeu, à travers ce découplage particulièrement contrintuitif, c’est bien la séparation dans l’espace des logiques de croissance et des logiques de développement.

Voir aussi :