socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

Etude exploratoire des jardins partagés sur la « cohésion sociale »

cabinet PleinSens, juillet 2015

À télécharger : PDF (6,2 Mio)

Résumé :

ancée en 2014 et menée par le bureau Plein Sens à la demande de l’Acsé, cette étude exploratoire : De l’impact des jardins partagés sur la « cohésion sociale », a porté sur l’analyse de l’effectivité de l’impact des jardins partagés sur le lien social, à partir de l’observation de 10 jardins partagés situés en pied d’immeubles dans des quartiers prioritaires de 8 villes hors Ile-de-France (Angers, Bordeaux, Villeneuve d’Ornon, Lyon, Vénissieux, Quimper, Strasbourg et Toulouse).

« L’étude démontre qu’un jardin partagé dans un quartier d’habitat social a, sur la cohésion sociale, un impact qui ne relève pas d’un mécanisme unilatéral, spontané et « naturel ». Les impacts ne sont jamais vraiment « là où on les attend » ni « comme on les attend ». Le jardin partagé est donc particulièrement efficace pour « amener » vers un lieu de socialisation des personnes isolées et abîmées et pour servir de creuset à un tissage graduel de liens. Inversement, c’est un lieu où la dimension collective n’est pas prescrite par l’activité. Sans être une solution « magique », le jardin partagé est un objet transversal qui permet de répondre, sur un territoire, à de nombreux objectifs visés par différentes politiques publiques et qui se développe rapidement, invitant les collectivités à repenser les frontières entre espaces publics et privés et à repenser la nature comme un levier essentiel d’aménagement de la ville. »

Sources :

Portail du RTES rtes.fr