socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

Les coopératives de solidarité : une forme organisationnelle pour renforcer la cohésion sociale? Synthèse d’une recherche

Cahier de l’ARUC-ÉS Cahier No : C-04-2008

Jean-Pierre Girard Avec la collaboration de Geneviève Langlois, février 2008

À télécharger : PDF (240 Kio)

Résumé :

Forme organisationnelle relativement récente dans le monde coopératif québécois (1997), la coopérative de

solidarité présente-t-elle des caractéristiques, dont principalement ses diverses catégories de membres, permettant

de renforcer la cohésion sociale? En particulier sur le plan de la territorialité, de l’accessibilité, de l’employabilité,

de la démocrativité et de la connectivité? Basés sur quatre études de cas réalisées entre 2003 et 2005 et la tenue de

séances d’échanges avec des intervenants dans le milieu et des chercheurs, les résultats laissent voir en général une

contribution significative des coopératives de solidarité au renforcement de la cohésion sociale selon les dimensions

présentées. Quoiqu’en filigrane, car le sujet n’était pas directement abordé, on a aussi noté un terreau très

favorable à l’innovation sociale. Il y aurait cependant lieu à offrir un meilleur support pour habiliter les dirigeants et

gestionnaires des coopératives de solidarité à composer avec la gestion complexe que requièrent ces organisations.

Il est donc souhaitable que d’autres travaux approfondissent notre connaissance de ce modèle qui est actuellement

le plus utilisé dans la mise en place de nouvelles coopératives au Québec.