socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Economie sociale et tiers-secteur en Corée du sud

Thèse de doctorat en Sociologie Université Paris 10

Eric Bidet, 2001

Lire l’article complet sur : www.theses.fr

Résumé :

Un des phénomènes sociaux les plus marquants de ces vingt dernières années a incontestablement été l’apparition d’une société civile organisée à l’échelle mondiale, nouvelle forme de citoyenneté échappant aux canaux d’expression et aux modes de représentations politique traditionnel et marquant l’émergence d’un troisième pouvoir à côté du pouvoir politique et du pouvoir économique. En relation en particulier avec les problèmes observés sur le marché du travail ainsi qu’avec la montée et la complexification de la question sociale dans la plupart des pays développés, s’est également développée une réflexion, qui sans pour autant ignorer la dimension politique de cette société civile, s’est centrée davantage sur sa dimension et sa contribution socio-économiques. On a ainsi assisté à un développement d’études et de diagnostics soulignant l’importance, les vertus et la nécessité d’organisations dont la finalité serait la réalisation d’une production économique, mais dont la logique de fonctionnement échapperait tout à la fois à celles propres aux organisations relevant du secteur public ou du secteur capitaliste. Les qualificatifs utilisés pour désigner ce « troisième secteur » de l’économie ont été variés. On a choisi de se focaliser ici sur ceux d’économie sociale et de tiers-secteur. Après avoir expliqué en première partie de ce travail le cheminement historique et théorique de ces concepts, on a tenté dans la seconde partie de les transposer dans un environnement politico-culturel radicalement différent, celui de la Corée du sud, pays marqué par une démocratisation récente mettant un terme à une succession de régimes dictatoriaux, une orientation sociale profondément marquée par le confucianisme et un développement économique étonnant, mais présentant des lacunes évidentes mises en lumière par la récente crise économique et financière de ce qui était présenté jusqu’alors comme un modèle de réussite.

Sources :