socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

Les trajectoires de la coopération aux XIXe-XXe siècles : Un mode original d’institution des communs

XVIe Rencontres Inter-univiversitaires de l’Economie Sociale et Solidaire - RIUESS - Montpellier, 25.27 mai 2016

Timothée Duverger, mayo 2016

RIUESS 2016 - XVIe Rencontres du réseau Inter-Universitaire de l’Economie Sociale et Solidaire - Montpellier - 25/27 mai 2016

Para bajar : PDF (180 KiB)

Resumen :

La fin de l’histoire est-elle dépassée ? Les grands récits sont-ils de retour ? C’est en tout cas ce que suggèrent les travaux de Pierre Dardot et de Christian Laval, qui combinent dénonciation du néolibéralisme et énonciation d’une stratégie des commun, dans un rapport dialectique entre la compétition et la coopération. Loin d’essentialiser les communs, à la manière notamment d’Elinor Ostrom, ils les appréhendent comme un travail démocratique, comme un « agir commun pour désigner le fait que des hommes s’engagent ensemble dans une même tâche et produisent, en agissant ainsi, des normes morales et juridiques qui règlent leur action ».Cette définition s’avère pleinement compatible avec l’économie sociale et solidaire (ESS), dont les organisations se caractérisent par la double qualité de leurs membres, à la fois sociétaires et bénéficiaires. Cette spécificité de l’ESS, héritée du modèle coopératif, est la pierre angulaire de sa critique de la propriété privée, qui elle-même est le point de convergence avec les communs.