socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Economie sociale et solidaire : quand les territoires inventent leur monnaie

Dossier de La Gazette des Communes

A. Raux, décembre 2011

Lire l’article complet sur : www.lagazettedescommunes.com

Résumé :

Sommaire du dossier

  • Economie sociale et solidaire : quand les territoires inventent leur monnaie

  • Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les monnaies locales

  • Patrick Viveret : « Les monnaies locales jouent un rôle d’alerte »

  • Romans-sur-Isère bat « La mesure »

  • Le temps, c’est de l’argent ! : du SEL dans les échanges

  • Le temps, c’est de l’argent ! : les Accorderies

  • Le SOL, monnaie SOLidaire, se relance à Toulouse

  • Monnaies locales complémentaires : ressources et documents

En ces temps de crise financière, où l’on parle « rigueur » et « austérité », « dette publique qu’il faut réduire », où il faut « rassurer les marchés », des collectivités locales et des habitants de communes n’hésitent pas, dans un élan démocratique, à se réapproprier la complexe question financière. Comment ? En lançant, dans le champ de l’Economie sociale et solidaire, des expériences alternatives. Convaincus qu’une « autre finance est possible ».

Les monnaies officielles, « de facilitateur d’échanges, sont devenues une fin en soi », explique Patrick Viveret, philosophe et ancien conseiller maître à la Cour des comptes. Elles sont « un objet d’accumulation, un vecteur d’appropriation de la richesse au détriment du lien social et de l’intérêt collectif ».

Par leur utilisation spéculative, elles se sont globalement déconnectées de leur usage initial. Pour preuve, notamment, ce chiffre : 97 % des transactions en monnaies « officielles » circulent dans les sphères spéculatives et seulement 3 % dans l’économie réelle.

Sources :