socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

VERSEMENT AUX ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L’AUDE (Pactes Locaux)

Martine Theveniaut, février 2018

À télécharger : PDF (4,1 Mio), PDF (55 Kio), PDF (220 Kio), PDF (76 Kio), PDF (1,5 Mio)

Résumé :

Le versement comporte  trois sous-ensembles :

Un collectif de praticiens, constitué dans l’Aude fin 1992. Natifs ou non de l’Aude, ils ont fait le choix d’y vivre et souhaitent se réunir pour partager leurs expériences concrètes d’insertion des personnes et de créations d’activités. Leurs activités répondent à des besoins locaux. En 1994, ils décident de présenter publiquement leurs résultats et se constituent en Association  PARI (Praticiens de l’Action et de la Réflexion pour l’insertion). Ensemble, ils font vivre un espace public d’échanges et de débats citoyens jusqu’en 2005. Date où ils décident leur dissolution, au terme d’un bilan approfondi des 10 années de leur action qui aura permis :

De consolider leur ancrage territorial dans l’Aude, en fondant avec d’autres, le BASE Sud Audois (Bureau pour l’Action Solidaire dans l’Espace Sud Audois) en 2000. Cette Association devient un acteur collectif du Pays de la Haute Vallée de l’Aude. Etant encore en vie, la transmission est délimitée par la documentation de celles des actions réalisées dont les résultats sont de diffusion publique.

En opérant une extension : du local au national. Les réseaux sociaux des membres de PARI sont nationaux, européen, international pour certains. Cette caractéristique confère progressivement une notoriété nationale à PARI. Repéré par la Fondation pour le Progrès de l’Homme en 1998, PARI se voit confier l’animation d’un débat collectif, puis celle du Collectif national informel qui se constitue dans le prolongement: « Les Pactes Locaux ». Il rapproche des expérimentateurs qui agissent à l’ancrage territorial de solutions concrètes, avec la participation démocratique comme voie pour y parvenir : entrepreneurs, travailleurs sociaux, élus, chercheurs…, de toute la France, de sensibilités et d’opinions diverses. Ensemble, ils ouvriront un espace public permanent d’échanges de portée d’abord nationale, puis européenne, qui vivra de 1998 jusqu’en 2016.

Le versement reconstitue l’itinéraire de ce Collectif original. L’association PARI est le support des conventions signées avec la FPH, de 1998 à 2005, jusqu’à la structuration des Pactes Locaux en association. Martine Theveniaut en sera l’animatrice, sur les vingt ans de son existence.