socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

L’écotourisme, un nouveau défi pour la Caraïbe

Site de l’éditeur

Jean-Marie BRETON, Editions Karthala, Paris, France., 2001

Coédition Karthala - CREJETA.

A l’heure où la Guadeloupe et les départements français d’Amérique s’interrogent sur leur devenir, les problématiques touristique et environnementale apparaissent de plus en plus présentes, dans le débat socio-économique aussi bien qu’à travers sa médiatisation, et interpellent la plupart des acteurs de la vie collective, décideurs et opérateurs, élus et populations.

Le tourisme est ainsi fréquemment présenté comme une alternative d’impulsion et de financement du développement, au point d’en générer une expansion aussi difficilement maîtrisable qu’incohérente, au détriment d’un patrimoine environnemental insulaire d’une diversité et d’une richesse exceptionnelles. Bien commun de tous et ancrage des cultures comme des identités, celui-ci en subit des atteintes et des agressions particulièrement graves, en termes de dégradations multiples, voire de destructions irréversibles.

La soumission dès lors nécessaire et incontournable de l’activité touristique aux exigences de protection, de conservation et de gestion valorisante et reproductible de la biodiversité et du patrimoine naturel, historique et culturel, à travers sa compatibilité et sa mise en cohérence avec les réglementations protectrices de l’environnement, est de nature à générer des approches, des stratégies et des comportements nouvveaux, en matière de politiques publiques comme de gestion opérationnelle, faborables tant à un développement durable des sociétés qu’à l’optimisation du cadre et de la qualité de vie des hommes.

La démarche écotouristique répond à ces préoccupations, et constitue un défi stimulant pourles opérateurs du tourisme comme pour les acteurs de l’environnement, voire une opportunité de « réappropriation » de leur milieu de vie par les populations autochtones. Il convient alors d’en clarifier le concept, d’en approfondir les éléments et le simplications, d’en déterminer les objectifs et les enjeux, d’en identifier les contraintes et les atouts, d’en cerner les perspectives. C’est à jeter les bases d’une telle réflexion qu’ont été conviés les divers intervenants et participants de ces premières « Journées » internationales sur l’Ecotourisme. Le présent ouvrage regroupe, outre leurs communications et les débats de la table ronde à laquelle elles ont donné lieu, des contributions complémentaires dues à des spécialistes des aspects juridiques, économiques et politistes des questions abordées à cette occasion.