socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Réinventer la monnaie

Les Dossiers d’Alternatives Economiques : Dossier n°006

Site de l’éditeur

AA.VV., Alternatives Economiques, Paris, France, mai 2016

Editorial

Rendez-nous la monnaie !

Initiatives

Loos-en-Gohelle en transition

Dans le bassin minier du Pas-de-Calais, la ville de Loos-en-Gohelle tente de construire son avenir autour de la transition écologique. Avec la participation active de ses habitants.

Rencontre

« Nous sommes des outils pour la démocratie »

Le point sur L’Italie des coopératives sociales

Les coopératives sociales italiennes se sont beaucoup développées depuis vingt-cinq ans. Leur succès repose notamment sur leur regroupement en consortiums.

Dossier : Réinventer la monnaie

Par ici la monnaie !

Les banques créent de la monnaie via leur activité de crédit. Un pouvoir extraordinaire, mais aujourd’hui très mal employé.

Diagnostic : aux sources de la crise

Sous l’emprise de la finance

Le capitalisme a longtemps reposé sur un lien étroit entre monnaie et production, noué à travers le crédit bancaire. Un lien mis à mal par l’essor de la finance à partir des années 1980.

Le crédit ne tourne pas rond

Inaccessible pour les uns, surabondant pour d’autres, le crédit est aujourd’hui très largement mal employé. Une situation qui favorise la création de bulles spéculatives.

Que peuvent (encore) faire les banques centrales ?

Sans politique budgétaire, les banques centrales ne peuvent mener de politique monétaire efficace et éviter de nouvelles crises.

L’illusion des Trente Glorieuses monétaires

Au lieu de pleurer un prétendu « âge d’or » des politiques monétaires, il faut inventer un nouveau partage du pouvoir sur la monnaie et la finance.

Comment le système monétaire détruit notre planète

La transition écologique de nos économies passe par une redéfinition collective de l’idée de prospérité. Pas facile sans changer le rôle que joue la monnaie.

« La monnaie a été réduite à un actif financier »

La variété des usages sociaux de la monnaie a été rendue invisible par la théorie économique dominante.

Propositions : et si… on changeait tout ?

« Mettre la monnaie au service de l’investissement écologique »

Pour assurer la transition écologique et énergétique de nos économies, il faut agir à la fois sur l’allocation du crédit et sur la gestion de l’épargne. Les banques publiques doivent jouer ici un rôle clé.

Interdire aux banques commerciales de créer la monnaie

Dans plusieurs pays, des mouvements citoyens plaident pour retirer aux banques leur pouvoir de création monétaire. Retour sur une idée controversée.

Développer le crédit mutuel

En mettant en place des circuits d’échange interentreprises, les PME souffriraient moins des aléas du crédit bancaire.

Réutiliser la monnaie fiscale

Au lieu de recourir aux marchés financiers pour se financer, l’Etat pourrait émettre une monnaie gagée sur ses ressources fiscales. Ce qu’il faisait en France dans les décennies d’après-guerre.

Bâtir la coopération monétaire internationale

Plusieurs pistes ont été proposées pour réduire les déséquilibres commerciaux mondiaux et mettre un terme à la « guerre des monnaies ». Mais la volonté politique fait défaut.

Retrouver la vraie richesse de la monnaie

Le système monétaire doit répondre à des enjeux sociaux et environnementaux de plus en plus divers. D’où l’intérêt de mettre en place des circuits monétaires pluriels.

Initiatives : des monnaies citoyennes, pour quoi faire ?

Un mouvement à géométrie variable

Derrière le terme de monnaie complémentaire se cache une grande diversité de projets et d’objectifs poursuivis.

« L’enjeu, c’est la démocratie »

Les monnaies complémentaires veulent transformer la société et l’économie en profondeur. Une ambition qui ne doit pas disparaître avec leur développement.

La loi doit soutenir au lieu de freiner

Le cadre légal des monnaies locales en France pose encore de nombreuses limites à leur développement. Mais certaines collectivités les soutiennent déjà activement.

« Les opportunités pèsent sans conteste plus que les risques »

La loi relative à l’économie sociale et solidaire de 2014 a ouvert de nouvelles possibilités d’action pour les collectivités locales. Même si des freins demeurent.

Renforcer les territoires

Depuis 2010, des monnaies locales fleurissent un peu partout en France. Reste maintenant à consolider et à pérenniser ces initiatives.

« On voit les premiers effets réels sur l’économie locale »

Lancé début 2013 au Pays basque, l’eusko est actuellement la monnaie locale la plus dynamique en France.

« Changer les habitudes est difficile »

A Bristol, au Royaume-Uni, il est déjà possible de payer ses impôts locaux en Bristol pounds. Mais l’essentiel est d’avoir du temps pour aller à la rencontre des habitants.

Sardex, plus qu’une monnaie pour les PME !

En Sardaigne, un système de crédit mutuel entre entreprises a vu le jour en 2010. Il s’est ouvert depuis à tous les acteurs du territoire.

« Inventer de nouvelles formes de mutualisation et de coopération »

Il faut créer des synergies entre les expériences associatives de monnaies locales et les expériences régionales plus vastes qui ciblent en priorité les échanges interentreprises.

Accélérer la transition écologique

Les circuits monétaires complémentaires peuvent servir à orienter les modes de consommation vers des pratiques plus respectueuses de l’environnement.

Renouveler l’entraide et la solidarité

Dans une Accorderie, on échange des services sans que l’argent entre en jeu. Ici, l’unité de compte, c’est l’heure. Des expériences qui renforcent la cohésion sociale.

Ce que nous disent les acteurs

Alternatives Economiques et l’Institut Veblen ont interrogé une quarantaine de collectifs porteurs de monnaies alternatives sur leurs motivations et leurs besoins.

Le tour de France 2016 des alternatives monétaires

Au Kenya, le lindi-pesa dynamise les bidonvilles

Les microentrepreneurs de cinq bidonvilles kenyans ont créé un réseau d’échanges ayant sa propre monnaie.

Du bitcoin au faircoin et au-delà

Inspirées du bitcoin, plus de 500 « cryptomonnaies » circulent aujourd’hui sur le Web en dehors des circuits bancaires. Leur force : la validation « par les pairs ».