socioeco.org
Sitio de recursos de la economía social y solidaria

Essais de Karl Polanyi

Sitio de la editorial

Karl Polanyi, Editions du Seuil, Paris, France, septiembre 2008

On prend aujourd’hui la mesure de la postérité intellectuelle de Karl Polanyi, dans des domaines aussi divers que l’anthropologie (Marshall Sahlins, Louis Dumont), l’histoire de la Grèce antique (Moses Finley) ou la sociologie économique (Mark Granovetter). Un courant de sciences sociales comme le MAUSS (Mouvement anti-utilitariste en sciences sociales, auquel appartiennent Alain Caillé et Jean-Louis Laville, auteurs de la postface) revendique son influence. Il n’en reste pas moins que la réception française a longtemps souffert des retards et de la rareté des traductions de l’œuvre prolifique du grand penseur hongrois. Ce gros volume, annoncé il y a quelques années par Jérôme Maucourant dans une lumineuse petite monographie intitulée Avez-vous lu Polanyi ? (La Dispute, 2005), remédie définitivement à cette situation fâcheuse. Les éditeurs ont en effet accompli un grand travail de traduction (de l’allemand et de l’anglais) afin de rassembler des articles, certains célèbres, d’autres moins (dont des manuscrits inédits), écrits avant et après La grande transformation (1944). Ils ne sont classés ni par ordre chronologique, ni par ordre thématique, mais de manière générique : recherche académique, activités journalistiques, propositions politiques – variété qui donne d’autant plus le vertige qu’elle découle de la diversité des observatoires qui scandent une trajectoire mouvementée (Vienne de l’entre-deux-guerres, Angleterre, carrière américaine). Les trois parties se répondent et se croisent bien souvent, mais ce choix des éditeurs a le mérite de faire voir la portée et la pluralité du travail de Polanyi : des textes forts savants d’histoire économique qui relèvent autant de l’anthropologie que de l’économie politique (1re partie) ; des analyses politiques, tant programmatiques que journalistiques, en pleine crise européenne (2e partie) ; des conceptions « positives » du socialisme polanyien (3e partie).