socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Confédération Européenne des Coopératives de Production et de Travail Associé, des Coopératives Sociales et des Entreprises Sociales et Participatives (CECOP-CICOPA Europe)

www.cecop.coop

CECOP-CICOPA Europe est la Confédération européenne des coopératives et autres entreprises propriété de leurs travailleurs actives dans les secteurs de l’industrie, des services et de l’artisanat, la plupart d’entre elles sont des coopératives de travail associé et des coopératives sociales. Elle a des membres présentes dans 17 pays européens. Cela inclue 20 fédérations nationales et 4 organisations de développement pour la promotion de ce genre d’entreprise. Les membres de CECOP – CICOPA Europe affilient près de 50 000 entreprises employant 1,4 million de travailleurs et générant un chiffre d’affaires consolidé de 50 milliards d’euros environ.

Parmi les principaux secteurs d’activité, on trouve des industries métalliques, des industries mécaniques, l’électronique, l’industrie automobile, l’industrie alimentaire, la construction et les travaux publics, l’industrie du bois et de l’ameublement, l’électroménager, le textile et la confection, les activités de transport, les activités liées aux media, l’éducation et la culture, l’environnement, le tourisme, l’entretien et l’assainissement, le jardinage et l’activité de paysagiste, la logistique. Au cours des deux dernières décennies, on a constaté un important développement du secteur des services sociaux et des soins de santé ainsi que des services aux personnes, qui devient un des plus importants secteurs d’activité.

La plupart des entreprises du réseau CECOP sont des Pme mais certaines sont de grande taille. On trouve aussi plusieurs groupes coopératifs horizontaux importants : on peut citer en Italie, CCC-ACAM dans le secteur de la construction, CNS dans le secteur tertiaire et CGM pour les coopératives sociales ; un autre exemple est celui du groupe bien connu de Mondragon, au Pays basque (intersectoriel, mais principalement composé de coopératives industrielles), le 7ème groupe entrepreneurial espagnol qui emploie plus de 100 000 ouvriers.

La majorité de ces entreprises sont des coopératives de travailleurs et sont caractérisées par le fait que la majorité de leur personnel sont des propriétaires-membres. Près de 9 000 d’entre elles (employant 270 000 ouvriers) sont spécialisées dans la fourniture de services sociaux ou dans la réinsertion par le travail d’ouvriers désavantagés et marginalisés (personnes handicapées, chômeurs de longue durée, ex-prisonniers, personnes souffrant d’addictions, etc.) et sont généralement appelées « coopératives sociales ». 1000 autres sont des coopératives de deuxième de degré pour de petites entreprises (camionneurs, chauffeurs de taxi, mécaniciens, maçons, etc.) et sont communément appelées « coopératives d’artisans ». Enfin, plus de 6000 sont des entreprises propriétés des travailleurs : elles ne sont pas enregistrées comme des coopératives, mais leur sont très semblables en ce que, dans ces entreprises aussi, les membres-travailleurs possèdent conjointement et contrôlent démocratiquement leurs entreprises.

Les coopératives industrielles et de services sont actives en Europe depuis près de 170 ans La première coopérative de travailleurs enregistrée a été établie en 1833 à Paris par des bijoutiers. Fin du 19ème et début du 20ème siècle, les coopératives de travailleurs s’étendent sur tout le continent, y compris en Europe centrale, en Europe de l’Est et dans les Balkans. La première fédération nationale de coopératives de travailleurs enregistrée dans l’histoire est la fédération française, établie en 1884. En 1895, l’Alliance Coopérative Internationale (ACI) est créée et en 1947 c’est au tour de CICOPA l’Organisation internationale des coopératives de production industrielle, artisanale et de services de voir le jour.

CECOP fut fondée en 1979 à Manchester et son secrétariat permanent établi à Bruxelles en 1982. Dans la seconde moitié des années 90’, elle devenue une véritable confédération aussi que l’organisation européenne de CICOPA, prolongeant ainsi formellement sa portée géographique au continent européen tout entier. Pendant la première moitié de cette décennie, CECOP a activement préparé le terrain pour l’établissement.de Cooperatives Europe l’organisation européenne qui regroupe les coopératives de tous les secteurs, qui a été fondée à Manchester en 2006.

CECOP est fortement intégrée dans le mouvement coopératif, comme le montre le diagramme ci-dessous : c’est l’organisation sectorielle de Coopératives Europe pour l’industrie et les services et l’organisation régionale pour l’Europe de CICOPA, qui est l’organisation sectorielle pour l’industrie et les services de l’Alliance Coopérative Internationale (ACI).

En tant que confédération européenne, CECOP joue un double rôle :

  • la représentation et le lobby (principalement auprès des institutions de l’Union européenne, d’autres organisations européennes et envers d’autres composantes du mouvement coopératif et de l’Économie sociale au niveau européen.

  • la mise en réseau (coordination des activités européennes des membres, définition des stratégies et des positions communes, promotion du développement entrepreneurial, formation et échanges, collecte et traitement de données, législation sectorielle comparée, etc.).

CECOP s’implique en outre dans la stimulation de la création et du développement des organisations nationales représentatives des coopératives de production et de services et d’autres entreprises propriété de leurs travailleurs dans des pays européens où celles-ci n’existent pas, en particulier en conseillant les gouvernement sur les politiques législatives dont l’objectif est de promouvoir l’installation de ces entreprises et en identifiant les groupes de personnes et les entreprises désirant établir de telles fédérations.

2 publications | 4 Vidéos | Document d’analyse/working paper/article | 2 filmographies

2 publications

4 Vidéos

Document d’analyse/working paper/article

2 filmographies