socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

COORACE, fédération nationale de l’économie sociale et solidaire (Coorace)

www.coorace.org/

COORACE, fédération nationale de l’économie sociale et solidaire, rassemble plus de 500 entreprises militantes réparties sur l’ensemble du territoire. Ces entreprises sont notamment constituées sous la forme de structures d’insertion par l’activité économique (SIAE). Elles interviennent dans de nombreux secteurs d’activité, et notamment celui des services à la personne (SAP) au sein duquel elles ont développé la marque commerciale Proxim’Services.

Une vision de société

Depuis la naissance du réseau il y a plus de 25 ans, les adhérents COORACE fondent leur action sur une même vision, celle d’une société solidaire et intégrante, reconnaissant la valeur et la richesse de chacun-e en tant que citoyen-ne et acteur-trice des échanges économiques et sociaux.

Un nouveau projet commun

Les adhérents COORACE mobilisent l’emploi comme principal levier d’action. Cependant, face aux effets délétères du modèle économique dominant ainsi qu’aux insuffisances des politiques publiques mises en place depuis 30 ans, ils n’ont cessé d’élargir le périmètre de leurs actions pour contribuer de plus en plus pleinement aux dynamiques de développement solidaire des territoires.

Ils partagent aujourd’hui comme projet commun de participer à l’émergence d’un nouveau modèle de développement économique, solidaire et durable, ancré dans les territoires, créateur de richesses, de services et d’emplois de qualité accessibles à tous et toutes et vecteur de droits, notamment pour les personnes les plus précarisées.

Des principes d’action partagés

Les adhérents COORACE développent leurs activités, économiques et sociales, en s’appuyant sur la coopération et la co-construction avec l’ensemble des acteurs volontaires (entreprises, collectivités, citoyens…). Ils favorisent au sein de leurs entreprises et territoires une vision transversale et décloisonnée des problématiques relatives à l’emploi et au développement. Ils s’appuient également sur l’expérimentation et la prospective pour anticiper les besoins des territoires sur lesquels ils agissent. Ils veillent enfin à développer la représentation et la participation de tous, y compris les salariés précarisés, à la vie de l’entreprise.