socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Sociologie du marché. Le commerce équitable : des échanges marchands contre le marché et dans le marché

Thèse de doctorat, Université de Nantes, France.Faculté des Lettres et Sciences Humaines

Ronan Le Velly, décembre 2004

À télécharger : PDF (2,1 Mio)

Résumé :

Nous présentons d’abord les travaux de la « Nouvelle sociologie économique » et décrivons la riche théorie de l’action que permet une approche en terme d’encastrement. Dans cette optique, le marché en tant que réalité identifiable disparaît pour être remplacé par des échanges marchands variés, socialement et localement construits. Nous montrons ensuite que la « Nouvelle sociologie économique » gagnerait à mieux considérer le poids des contraintes économiques liées à la participation à l’ordre marchand. Pour démontrer cette insuffisance, nous nous appuyons sur une enquête de terrain portant sur les deux organisations françaises majeures du commerce équitable, Artisans du Monde (importation, boutiques et promotion) et Max Havelaar (labellisation et promotion). Nous décrivons la façon dont les promoteurs du commerce équitable pensent, construisent et mettent en scène leur commerce « pas comme les autres ». Puis, nous montrons comment ces agents perçoivent et répondent aux obligations économiques liées à leur participation au système capitaliste. La construction d’une filière intégrée en remplacement des importations directes des boutiques, puis la création d’une filière labellisée afin d’augmenter encore les débouchés, se font au prix de renoncements douloureux. La prédiction webérienne de l’impersonnalisation et de la difficile rationalisation matérielle des activités économiques, dès lors qu’elles participent au capitalisme, se vérifie sur ce marché particulier

Sources :