socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Etica y exclusión: las reglas del juego del mercado solidario de cafe

Doctorat en Études sur l’Amérique Latine, Orientation en Développement Rural pour l’Université de Toulouse Le Mirail / Doctorat en Sciences en Ecologie y Développement Durable, Orientation en Population, Environnent et Développement Rural, pour El Colegio de la Frontera Sur, México

Alma Amalia GONZÁLEZ Cabañas, 2003

Résumé :

Dans la production des aliments, peut-être davantage que dans toute autre discipline, la mondialisation est caractérisée par une commercialisation croissante des valeurs symboliques. Lorsque la gestion de ces valeurs reste entre les mains des grandes corporations, il peut s’agir simplement d’une expression supplémentaire des pressions uniformisantes propres à la mondialisation. D’autre part, quand la gestion de ces valeurs correspond à des fins solidaires, autonomes et démocratiques, il peut s’agir de l’expression de nouvelles demandes et formes de lutte sociale. Dans l’un et l’autre cas, l’importance du phénomène justifie qu’il faille étudier avec attention les procédés économiques sous-jacents et leurs articulations avec les dynamiques sociales. En théorie, la valorisation des symboles procède de l’incorporation des procédés produits de ressources non-matérielles avec l’apanage de biens collectifs. Problème que l’économie ne peut éclairer sans mettre en question ses fondements individualistes ni redéfinir les limites de son champ épistémologique. L’incorporation des paysans indiens dans le marché solidaire de café leur a permis l’accès à de meilleurs prix de production. En plus, les organisations paysannes ont une vaste expérience pour comprendre comment les valeurs éthiques s’incorporent à la production et se reflétent dans un prix juste. Les valeurs éthiques partagées entre les consommateurs et les producteurs n’existent pas à l’origine. Il est nécessaire de les construire et les valider grâce à la définition de règles et critères qui se concrétisent en un procédé de certification. Les règles qui dirigent le marché solidaire ont facilité son fonctionnement, mais en même temps, ont limité la portée de la proposition comme modèle économique alternatif promouvant le développement rural que réfute la logique économique en préférant l’incorporation des valeurs éthiques. L’énoncé est entièrement valide, bien qu’il affronte les problèmes sans les résoudre, surtout parce qu’il n’échappe pas à la logique économique. Il est donc nécessaire de définir le mécanisme d’accès et de régulation au marché solidaire comme un moyen de maintenir ses avantages. Régularisation qui, une fois de plus, s’exerce sur les paysans, générant l’exclusion et peut-être causant des nuances de discrimination.

Sources :

Theses.fr