socioeco.org
Sito di risorse documentarie sull’economia sociale e solidale
'

Choix organisationnels et orientation des dispositifs de monnaies sociales

Exclusion et liens financiers : Monnaies sociales, rapport 2005-2006, Blanc Jérôme (Ed.) (2006) 173-195

Jérôme Blanc, 2006

Scaricare PDF (250 KiB)

Compendio :

Ce texte interroge directement les choix organisationnels en matière de dispositifs de monnaies sociales, en présentant un ensemble de possibilités et leurs implications. La question centrale est celle de la viabilité des dispositifs, avec l’idée selon laquelle les choix organisationnels ne sont pas équivalents face à des objectifs différents. L’auteur distingue trois grands domaines de choix : premièrement, la taille de ces dispositifs et les catégories de personnes et d’échange ; deuxièmement, les conditions de l’émission, de la circulation et de la convertibilité des monnaies ; troisièmement, les modes de gouvernance des dispositifs. De chacune des options possibles découle un ensemble de contraintes. Par exemple, l’introduction de professionnels dans un dispositif impose que celui-ci soit d’une taille importante, de sorte que ces professionnels n’aient pas de difficulté à employer leurs revenus obtenus en monnaie interne. Les combinaisons de ces contraintes conduit l’auteur à identifier cinq modèles de monnaies sociales qui lui semblent cohérents relativement à leurs objectifs, depuis le modèle « d’entraide et convivialité » (dans lequel on peut reconnaître les SEL français) jusqu’au modèle de « développement local solidaire » (qui correspond, par exemple, à l’expérience de Fortaleza et qui mélange microcrédit et monnaie sociale).

Fonti :

HAL: halshs-00085786, version 1 halshs.archives-ouvertes.fr