socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Les déserts alimentaires et la réponse communautaire : un cas dans un quartier précaire à Montréal

XIIe Rencontres du Réseau Inter-Universitaire de l’Economie Sociale et Solidaire - Nancy - 6-8 juin 2012

Dario Enriquez, Juan-Luis Klein, juin 2012

RIUESS 2012 - XIIe Rencontres du Réseau Inter-Universitaire de l’Economie Sociale et Solidaire - Nancy - 6-8 juin 2012

À télécharger : PDF (380 Kio)

Résumé :

La répartition inégale des ressources alimentaires au niveau des territoires est une réalité de plus en plus fréquente en milieu urbain. Ce texte portera sur les « déserts alimentaires » (food-desert), un phénomène qui concerne plusieurs quartiers vulnérables à Montréal, et sur les réponses innovantes à ce phénomène qui émergent dans la société civile. L’analyse de la situation de la ville de Montréal, notamment à partir du cas de l’arrondissement de Montréal- Nord, nous permettra de montrer qu’il y a un processus de « désertification alimentaire » sur ces territoires, ce qui a des conséquences négatives sur la « sécurité alimentaire » des résidents. En même temps, nous montrerons comment plusieurs organismes de la société civile luttent contre ce processus. Il s’agit d’initiatives communautaires1 qui, mobilisant des ressources de l’économie sociale et solidaire, visent à réduire, voire à surmonter les effets de la désertification alimentaire. Nous décrirons les ressources mobilisées par ces organismes, dont certaines relèvent du marché et d’autres de l’activité solidaire. Nous analyserons de façon plus approfondie les actions mises de l’avant par l’organisme Parole d’excluEs à Montréal- Nord, un quartier de Montréal caractérisé par la présence d’une nombreuse population d’immigration récente qui présente plusieurs des traits de l’exclusion et où la pauvreté et l’insécurité ont pris racine.