socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

La contribution du commerce équitable au Burkina Faso : l’apport des organisations de type coopératif

Louis Favreau, Nathalie McSween, décembre 2008

À télécharger : PDF (780 Kio)

Résumé :

Le commerce équitable est donc un « mouvement socioéconomique » (Gendron, 2004) qui s’est traduit par : 1) une pratique commerciale reposant sur un circuit alternatif de commercialisation et ; 2) par une pratique de développement qui mise sur le soutien – financier et technique – à des organisations de type coopératif pour que ce commerce favorise le développement. Objectifs et stratégies louables s’il en est. Mais qu’en est-il en réalité ? Le commerce équitable comme pratique commerciale alternative donne-t-il les résultats escomptés en termes de développement ? Soutient-il effectivement le développement des organisations coopératives concernées ?

C’est ce que nous avons cherché à évaluer par le biais de deux études de cas effectuées au Burkina Faso concernent des organisations fédératives inscrites dans le commerce équitable de la mangue : l’Union fruitière et maraîchère du Burkina Faso (UFMB) et le Cercle des sécheurs (CDS).

La première partie de ce texte s’attardera à rendre explicite le penchant du commerce équitable pour les entreprises collectives. La seconde s’attachera à présenter, à partir des deux cas étudiés, la contribution de la pratique au développement à partir de cadres d’analyse « micro » et à souligner l’apport différencié d’un cadre d’analyse territorial.

Sources :

Cahiers de l’ARUC-DTC, Série « Etudes », n°2

Equi’DOC Centre de ressources spécialisées sur le Commerce Equitable equidoc.equisol.org