socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Tentatives de définition de l’Economie Sociale et Solidaire : quelle place occupent les organisations traditionnelles en Afrique?

Xe Rencontres du RIUESS - Luxembourg - 2 au 4 juin 2010

Willy TADJUDJE, juin 2010

RIUESS 2010 - Xèmes Rencontres internationales du Réseau Inter-Universitaire de l’Économie Sociale et Solidaire - Luxembourg - 2 au 4 juin 2010

À télécharger : PDF (180 Kio)

Résumé :

Se limiter à une orientation conceptuelle restrictive (par statuts) de l’ESS serait laisser subsister une incomplétude flagrante dans sa définition. De même, laisser croire qu’il n’existe pas encore de secteur de l’économie sociale en Afrique c’est méconnaitre en même temps l’Afrique et la pertinence du concept d’ESS.

Cette conception restrictive de l’ESS semble plus correspondre à la réalité du monde occidental, ignorant par conséquent toutes les activités et initiatives socio-économiques menées par des organisations traditionnelles en Afrique ou ailleurs et ne portant aucune des trois appellations juridiques classiques. Cela ne veut pas dire que les coopératives, mutuelles et associations n’existent pas en Afrique. Bien au contraire, elles y évoluent depuis la période coloniale, aux côtés d’organisations traditionnelles d’essence africaine.Ces organisations traditionnelles ont la particularité de fonctionner et de s’organiser plus ou moins suivant certains principes et valeurs chers aux coopératives, mutuelles et associations.