socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

RIUESS 2010 - Xèmes Rencontres internationales du Réseau Inter-Universitaire de l’Économie Sociale et Solidaire - Luxembourg - 2 au 4 juin 2010

Elaborer un corpus théorique de l’économie sociale et solidaire pour un autre modèle de société - Textes des Communications

Page d’origine : www.riuess.org

Après dix ans de colloques du Réseau Inter-Universitaire de l’Économie Sociale et Solidaire et de multiples manifestations scientifiques, de nombreux thèmes ont été abordés et ont permis d’approfondir les divers enjeux, domaines et difficultés de l’ESS (cf. site www.riuess.org). En dépit d’une somme de recherches et publications consacrées à l’ESS, il n’existe pas d’accord, même en interne, sur ses contours et ses fondements, ce qui constitue une faiblesse scientifique indéniable vis-à-vis des théories ou analyses classiques.

Il est donc apparu nécessaire de combler ce manque et les dix ans du RIUESS ont semblé une occasion opportune. Il s’agit tout à la fois de tirer les enseignements des travaux réalisés toutes ces années autant que de poser les bases de la décennie à venir. En effet, sans accord sur ce qui constitue l’économie sociale et solidaire, et ce y compris la reconnaissance de ses divergences, les chercheurs en ESS courent le risque de se disperser ou de se perdre.

C’est l’ambition du colloque organisé à l’Université du Luxembourg les 3 et 4 Juin 2010. Préciser ces fondements apparaît en effet comme l’une des conditions indispensables à l’accession de l’ESS au statut d’alternative crédible à la pensée dominante sur l’économie. Sans présager de la réponse qu’elle apporte, tant les conceptions de l’ESS requièrent d’être discutées entre ses différentes écoles (courants de pensée), il apparaît que l’ESS prend deplus en plus ses distances avec un modèle dominant, lui-même controversé. Il convient aujourd’hui d’analyser leurs divergences réelles quant à leurs relations.

Pour y parvenir, deux directions sont proposées, correspondant par leurs subdivisions à six ateliers. En effet, pour consolider le socle théorique de l’ESS, il est apparu essentiel non seulement de préciser ses fondements conceptuels à travers ses aspects essentiels, mais également d’interroger ses fondements épistémologiques dont la complexité pourrait bien constituer une spécificité.

Programme de l’événement.

Jeudi 3 juin 2010

Table ronde (session plénière 1): Mise en perspectives internationales

14H00 – 15H30: 4 ateliers en parallèle

1) Des spécificités de l’économie sociale et solidaire, animé par Patrick Gianfaldoni

2) Autorités publiques, biens communs et économie sociale et solidaire, animé par Josette Combes

3) Finances solidaires, animé par Pascal Glemain

  • Pascal Glémain, Economiste, Docteur de l’Université de Nantes, Co-fondateur et responsable de FIMOSOL, chercheur associé au CRESS LESSOR-UEB, Co-responsable du Master 2 sociologie, spécialité OGDEESS, IPSA UCO-Université de Nantes, Titulaire de la Chaire économie sociale & solidaire-ESSCA Ecole de Management et Elizabeth Poutier, Gestionnaire, Docteur du CNAM-Paris, Co-responsable du Master 2 Marketing des services et revenue management-Université d’Angers, Enseignante-chercheur à l’ESSCA Ecole de Management, associée à la Chaire ESS: Finances solidaires et commerce équitable: fondements et compréhension des logiques d’acteurs

  • François Doligez, Agro-économiste à l’Institut de Recherches et d’Applications des Méthodes de Développement (IRAM) et Enseignant-chercheur à la Faculté de Sciences Economiques de l’Université de Rennes 1, France, Johan Bastiaensen, Professeur à l’Institut des Politiques et de Gestion du Développement (IPGD) Université d’Anvers, Belgique et Florent Bédécarrats, Doctorant, Groupe de Recherche et d’Echange Technologique et Comité d’Echanges, de Recherche et d’Information sur les Systèmes d’Epargne et de crédit (GRETCERISE), Nogent sur Marne, France: Socialismes et Mircofinance : Nouvelles gauches,Transformations de l’Etat social et Inclusion financière en Amérique Latine

  • Jérôme Blanc, Maître de conférences en sciences économiques, LEFI, Université Lumière Lyon 2, Institut des Sciences de l’Homme (ISH) et Marie Fare, Doctorante en sciences économiques, LEFI, Université Lumière Lyon 2, Institut des Sciences de l’Homme: Les monnaies sociales en tant que dispositifs innovants : une évaluation

4) La confrontation de l’ESS aux autres théories économiques, animé par Gilles Caire

15H45 – 17H15: 4 ateliers en parallèle

5) Pour de nouvelles conceptualisations de l’ESS basées sur les pratiques, animé par Jérôme Blanc

6) De l’éducation à l’autonomie en ESS, animé par Odile Castel

7) Des auteurs de référence pour l’ESS ?, animé par Eric Dacheux

  • Laurent Gardin, Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis: Proudhon, père de l’économie sociale et solidaire ?

  • Franck BESSIS, Maître de conférences à l’université Lyon 2, Chercheur au LEFI, Chercheur associé à EconomiX et Isabelle HILLENKAMP, Enseignante-chercheure à l’École internationale de commerce et développement 3A (Lyon), Chercheure post-doctorante au pôle «Genre et Développement» de l’Institut de hautes études internationales et du développement (Genève), Chercheure associée au LEFI: Economie Sociale et Solidaire et Economie des Conventions

8) Identité de l’ESS, animé par Francesca Petrella

Vendredi 4 juin 2010

8H30 –11H: Ateliers en parallèle

9) Les contours de l’ESS, animé par Laurent Gardin

10) Les systèmes de l’ESS, animé par Eric Lavillunière

11) Démocratie et territoire au coeur de l’ESS, animé par Laurent Fraisse

La délibération démocratique concept clé du paradigme de l’ESS ?

12) Penser l’économie autrement, animé par David Vallat

Table ronde (session plénière 2): l’ESS, une autre économie ?

Table ronde (session plénière 3): La dimension politique de l’ESS