socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

QUI PARTICIPE À QUOI ? Le budget participatif à Recife

Revue du MAUSS, La Découverte, 2005/2 - no 26, 211-230.

Paul Cary, 2005

À télécharger : PDF (240 Kio)

Résumé :

Notre analyse de l’OP (Budget Participatif en portugais) n’ignorera pas les hypothèses, conclusions et débats nés à Porto Alegre ; néanmoins, elle se basera sur l’étude du fonctionnement de la procédure à Recife, capitale du Pernambouc, principalement sous la première gestion du maire João Paolo (2000-2004), réélu au premier tour fin 2004. Recife est une ville historiquement inégalitaire : sa population – 1,5 million d’habitants – présente des taux d’inégalité sociale et de pauvreté plus critiques que dans le reste du Brésil, sans parler de la violence (80 morts violentes pour 100 000 habitants, soit davantage qu’à Rio de Janeiro).

Pour évaluer l’OP, encore faut-il pouvoir délimiter la part qui lui revient dans l’ensemble des politiques municipales. Que peut-on lui attribuer ? Et, réciproquement, y a-t-il beaucoup à lui reprocher, sans tomber dans ce qui est aujourd’hui appelé « la critique pour la critique » ? Comment espérer de citoyens sans autre citoyenneté qu’administrative qu’ils se comportent en sages élèves d’une école de la démocratie qui leur aurait ouvert ses portes, après des siècles de travaux de construction ?