socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

Nouvelles Gauches et inclusion financière : la microfinance contestée en Bolivie, en Équateur et au Nicaragua

Critique internationale, 2011/3 n°52, p. 129-153. DOI : 10.3917/crii.052.0129

Florent Bédécarrats, Johan Bastiaensen, François Doligez, mars 2011

Lire l’article complet sur : www.cairn.info

Résumé :

La place de la microfinance dans les processus de développement

fait débat. Consacrée par le lancement de l’année internationale du

microcrédit par les Nations unies en 2005 et par l’attribution en 2006 du prix

Nobel de la Paix à Muhammad Yunus, créateur de la Grameen Bank au

Bangladesh, elle est aujourd’hui remise en cause par les nouvelles gauches de

certains États latino-américains, où, paradoxalement, elle a connu un essor des

plus remarqués. Les gouvernements issus des alternances adoptent en effet des

postures contrastées à l’égard des acteurs nationaux de la microfinance et, plus généralement, face au paradigme qui s’est mondialement imposé depuis deux

décennies en matière d’inclusion financière.

Ce phénomène invite à ouvrir un nouveau chantier de recherche pour analyser,

selon une perspective d’économie politique, la redéfinition controversée du

statut et du mode de fonctionnement de la microfinance, là où la puissance

publique se réclame d’une orientation socialiste.

Sources :

Cairn.info 2011/3 n°52