socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Le portefeuille de business models d’un groupe diversifié d’entreprises sociales : le cas Vitamine T

XVème Rencontres du RIUESS Université de Reims – 27 au 29 mai 2015 « La créativité de l’Économie sociale et solidaire est-­‐elle soluble dans l’entrepreneuriat »

Jérémy Ranjatoelina Tantely, mai 2015

RIUESS 2015 - XVème Rencontres du Réseau Inter-Universitaire de l’Economie Sociale et Solidaire - Reims – 27 au 29 mai 2015

À télécharger : PDF (900 Kio)

Résumé :

La quasi-inexistence de travaux de recherche et l’intérêt croissant suscité par la question du ou des business models parmi les acteurs des organisations de l’économie sociale et solidaire (ESS) suggère l’intérêt de l’application de ce prisme aux entreprises sociales. En effet, l’approche par le business model a apporté un renouvellement de la pensée stratégique et un ensemble d’outils pour accompagner le développement de toutes les formes d’organisation. Notre conception du business model se trouve au carrefour de plusieurs approches et considère que tout business model est composé d’un business system et d’un modèle d’intention stratégique. Le social business est un type de business model correspondant à une conception restrictive d’entreprises sociales. Cette communication traite la question de recherche : Comment se développe le portefeuille de business models d’un groupe diversifié d’entreprises sociales ? Le groupe Vitamine T constitue le cas unique de notre étude empirique, et notre niveau d’analyse. Notre unité d’analyse est l’évolution de son portefeuille de business models depuis sa création en 1978. Nos résultats font apparaître les phases et les temps forts du développement, le portefeuille actuel de business system, et les éléments relatifs à l’intention stratégique du groupe Vitamine T. Nous discutons le portefeuille de business models du groupe diversifié d’entreprises sociales et la contribution de l’intention stratégique à la différenciation des business models.