socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Le convivialisme et le modèle associatif

Un autre monde se construit – théories et pratiques Colloque organisé pour le mouvement convivialiste Université Rennes 2 – 26-28 octobre 2015

Josette Combes, octobre 2015

À télécharger : PDF (68 Kio)

Résumé :

Ce n’est pas à une histoire de l’associationnisme que je souhaite consacrer mon propos, ni même à une définition exhaustive du phénomène associatif. J’irai même jusqu’à regrouper sous le terme actuel des formes qui se sont juridiquement distinguées parce que ce qui nous occupe ici, c’est en quoi le fait de s’associer à d’autres peut être un levier d’amélioration de son propre sort d’une part et du sort de l’espèce humaine in fine. Le groupe qui se donne un outil commun d’agissement dans l’espace public peut-il peser d’une quelconque façon sur le destin de l’humanité, si toutefois il se propose cet objectif et s’il s’en procure les moyens.

Je vais donc essayer d’illustrer le pouvoir d’agir du monde associatif et sa capacité de création tant dans le domaine, politique, qu’économique, social et même technologique.

Je dresserai ensuite un panorama rapide de différentes tentatives de liaison, de convergences, d’articulations entre associations dont les champs d’action et les modes d’intervention diffèrent mais qui souhaitent créer une masse critique en même temps qu’élaborer un corpus théorique et des stratégies propres à cimenter leur alliance et ceci dans un but affiché de transformation sociale.

Enfin je mentionnerai les inévitables chausse trappes qui entravent la progression de ces synergies, qu’elles émanent des entités elles-mêmes mais plus sûrement des forces d’inertie qu’oppose la société face aux efforts d’évolution et surtout l’opposition résolue des pouvoirs en place à la démocratisation effective de la société.

Sources :