socioeco.org
Sitio de recursos de la economía social y solidaria

Les PTCE, une dynamique citoyenne et institutionnelle d’innovations sociales

Cahiers du Cirtes Hors-Série 4, Presses Universitaires de Louvain , 2014, Hors-S’erie 4, p. 664.

Myriam Matray, Jacques Poisat, 2014

Para bajar : PDF (840 KiB)

Resumen :

Comme l’approche politique des problèmes économiques par « la gouvernance » le démontre (Ostrom, 1990), les projets de développement territorial reposent en partie sur la capacité des acteurs à créer, par la délibération (Habermas, 1978) dans l’espace public, de l’intelligence collective (Heurgon, 2006), en mobilisant toutes les parties prenantes, y compris l’Université (Goujon, Poisat, 2011).

Aujourd’hui, s’il est reconnu que l’économie sociale et solidaire (ESS) participe de manière significative à la création de richesse, son développement requiert la collaboration de nombreuses structures et organisations de la société civile. Dés lors, la question de la coordination des acteurs, de l’émergence de nouveaux modes de régulation dans les territoires apparaît stratégique, y compris dans le champ de l’économie sociale et solidaire. C’est ainsi qu’après une longue période d’innovations sociales qui s’est appuyée sur un foisonnement d’initiatives, les organisations de l’ESS s’interrogent actuellement sur leurs modes de structuration, pour accroître leurs effets d’entraînement sur les territoires. De nouvelles formes de coordination entre acteurs, entreprises et collectivités locales se développent pour mutualiser des moyens et développer des projets coopératifs au service du territoire. Par exemple, inspirée des pôles de compétitivité lancés en 2005 par le gouvernement français (Jacquet, Darmon, 2005), la notion de « Pôles territoriaux de coopération économique » a émergé récemment à l’initiative du Labo de l’ESS et de plusieurs réseaux. « Un pôle territorial de coopération économique (PTCE) est un regroupement, sur un territoire donné, d’initiatives, d’entreprises et de réseaux de l’économie sociale et solidaire associé à des PME socialement responsables, des collectivités locales, des centres de recherche et organismes de formation, qui met en œuvre une stratégie commune et continue de coopération et de mutualisation au service de projets économiques innovants de développement local durable ». Il s’agit d’une concentration significative d’acteurs, d’entreprises et d’institutions qui décident solidairement de coopérer pour créer, sur et au bénéfice d’un territoire, de la valeur économique, qu’il s’agisse de production / distribution de biens et de services, de développement de savoir-faire, de création d’emplois ou de valorisation de ressources locales.

Fuentes :

Hal Archives ouvertes