socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

L’innovation sociale en pratiques solidaires Emergence, approches, caractérisation, définition, évaluation

Contribution de l’Institut Godin Janvier 2013

janvier 2013

À télécharger : PDF (2,1 Mio)

Résumé :

Ces dernières décennies ont été le théâtre d’un engouement renouvelé pour l’innovation. Selon Lévesque (2007), l’intérêt grandissant porté aux innovations s’explique par :

  • le passage progressif d’un modèle de développement à dominante manufacturière à un nouveau modèle ;

  • le fait que ce dernier repose « sur la connaissance et les services relationnels, rendant ainsi possible l’innovation continue et quasi permanente, tendance soutenue par les nouvelles technologies et exacerbée par la mondialisation » (Lévesque, 2007, p. 39).

Le nouveau modèle de développement caractérisant la société et l’économie actuelles reposerait donc sur l’innovation continue. Cette hypothèse est renforcée par la nécessité conjoncturelle ; l’innovation est perçue comme un remède face à la crise systémique – à la

fois économique, sociale, environnementale et culturelle – à laquelle sont confrontées les sociétés occidentales. Ainsi, « en période de crise, les régulations macrosociales (marché, Etat, compromis institutionnalisés) sont ébranlées, de sorte que l’espace pour les innovations et les expérimentations s’élargit » (Bouchard, 2011, p. 6).

Par ailleurs, si le progrès social a longtemps été attribué au progrès technique, ce dogme semble vaciller aujourd’hui et faire place à d’autres voies de progrès. Selon Durance (2011), « le mythe d’un progrès continu lié au changement technique est donc partiellement rompu. Ce n’est donc pas un hasard si le thème de l’innovation sociale prend une place de plus en plus considérable dans les préoccupations des organisations, publiques comme privées » (p. 6).

Nous proposons ici d’opérer en deux temps, nous présenterons tout d’abord les éléments explicatifs de l’élargissement du concept d’innovation et tout particulièrement de l’innovation technologique vers l’innovation sociale, pour ensuite analyser les éléments de continuité et de rupture entre ces deux types d’innovation.