socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Les nouvelles pratiques de financement en économie sociale

Vie économique, volume 8, numéro 1

Émilien Gruet, 2016

À télécharger : PDF (580 Kio)

Résumé :

Les conséquences de la financiarisation de l’économie sur nos modes de développement local et régional se font de plus en plus sentir. La libéralisation croissante du secteur financier favorise d’une part les investissements spéculatifs au détriment des investissements productifs et de l’économie réelle, et d’autre part les stratégies globales au détriment des économies locales. Alors que les surplus financiers issus de ces stratégies sont engloutis dans une nébuleuse opaque et globalisée (produits dérivés, paradis fiscaux, etc.), les retombées économiques, le plus souvent néfastes, se font elles durement ressentir localement par la majeure partie de la population. Cette structuration du secteur financier entraîne une perte de lien avec les spécificités des territoires et une perte de confiance envers les institutions qui structurent et encadrent les rapports économiques et financiers de notre société.

Au Québec, les récents chamboulements qu’ont connus les diverses structures territoriales de développement et de concertation ont eu un effet direct sur l’implication citoyenne dans le développement local. La société civile a ainsi perdu un canal d’expression et d’implication dans le développement économique et social de nos communautés. Suite à ce démantèlement, les modes de développement territorial sont appelés à se redéfinir et à se reconstruire.

Parallèlement à cette tendance à la financiarisation de l’économie et la centralisation des lieux décisionnels, on assiste à l’apparition de nouveaux modes d’interactions économiques et financières (consommation et production collaborative, système de pair-à-pair, financement participatif, technologie blockchain, etc.). Ces pratiques s’inscrivent dans une dynamique de désintermédiation qui participe à redonner aux citoyens et aux usagers plus de pouvoir et de contrôle au sein de leur environnement économique. Parmi ces pratiques, les nouveaux modes de financement offrent des perspectives intéressantes pour le développement territorial et la démocratisation de l’économie en permettant de nouvelles formes d’implication de la société civile.

Dans cet article, nous nous proposons de présenter certaines de ces nouvelles avenues de financement et d’ouvrir une réflexion sur leur potentiel et les enjeux qu’elles présentent pour le développement territorial et la démocratisation de l’économie.

Sources :