socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Agir dans une pluralité de mondes : le cas du commerce équitable en Equateur

Thèse Doctorat en sciences de gestion Université catholique de Louvain

Betty Espinosa Quintana, 2010

À télécharger : PDF (1,9 Mio)

Résumé :

Le commerce équitable est un système qui pose de manière particulièrement aigüe la question de l’action collective au sein d’un monde pluriel. Dans le but d’atténuer, sinon d’éliminer les effets des termes d’échanges inégaux il met, en effet, en relation deux mondes culturels fortement dissemblables : les producteurs du Sud et les consommateurs du Nord. Ces derniers agissent dans un monde imprégné par la rationalité calculatrice de l’échange entre équivalents, qui tend à concevoir la vie sociale comme une succession de relations sans lendemain portant exclusivement sur des objets. Pour les premiers, par contre, leur mode de vie, même s’il a été « formaté » dans une mesure ou une autre aux catégories de l’échange, reste imprégné par leur culture d’origine, fondée sur les catégories du don et donc sur la prohibition du calcul, ce qui fait qu’au contraire les personnes ne peuvent jamais être quittes. Cette recherche contribue à évaluer l’impact du mouvement du commerce équitable sur l’évolution du mode de vie des producteurs du Sud. Elle est centrée sur les relations entre ceux-ci et les organismes locaux qui leur servent à la fois d’intermédiaires commerciaux et de « traducteurs » vis-à-vis du versant aval, au Nord, de la « chaîne de l’équitable ». Ce travail transdisciplinaire (économie, gestion, sociologie, anthropologie) procède à l’analyse phénoménologique, réalisée en Équateur, de quatre cas fortement contrastés. Les résultats mettent en évidence les difficultés et les écueils de l’action dans un monde pluriel, en dégagent les conditions d’efficience et ouvrent des pistes de réflexion sur les problématiques du « juste prix » et, plus largement, de l’économie sociale et de l’action plurielle.