socioeco.org
Sitio de recursos de la economía social y solidaria

Le mouvement coopératif au Sénégal. Comprendre les enjeux de son développement.

Marie Gagné, Lucy Mariella García Vilela, Mor Fall, junio 2008

Para bajar : PDF (1,9 MiB)

Resumen :

La recherche présentée dans ce rapport a été effectuée dans le cadre de la période de démarrage du Programme de partenariat coopératif et mutualiste (PPCM) de la Société de coopération pour le développement international (SOCODEVI) au Sénégal. Ce programme est financé par l‟Agence canadienne de développement international (ACDI).

Mené dans différents pays (la Bolivie, le Cameroun, le Guatemala, le Honduras, le Mali, le Sénégal et le Vietnam), le PPCM vise à renforcer les mouvements coopératifs, mutualistes et autres for- mes associatives des pays ciblés afin d‟améliorer leur performance économique, organisationnelle et de gouvernance. L‟effet recherché par SOCODEVI est ainsi d‟assurer une meilleure prise en charge des populations et l‟amélioration de leurs conditions de vie. Plus spécifiquement, les objectifs stratégiques du programme sont de faire en sorte que les mouvements coopératifs et mutualistes : 1) génèrent des activités économiques plus importantes, avec des organisations plus performantes et offrant de meilleurs services; 2) exercent une influence accrue au sein de la société civile et auprès des gouvernements.

Au Sénégal, 3 initiatives ont été planifiées afin d‟atteindre les objectifs énoncés : améliorer la démocratie, la participation et la transparence dans les coopératives; améliorer la gestion stratégique et la performance organisationnelle des coopératives ; offrir un appui à la création et au développe- ment de la Confédération Sénégalaise des Sociétés Coopératives et Mutualistes (CSCM).

Plusieurs entretiens ont été menés en 2007-2008 avec plusieurs coopératives ou unions de coopératives afin de dresser un portrait de la situation des différents domaines d‟activité et organisations représentés au sein de la CSCM. Plus particulièrement, il s‟agit de colliger des données quantitatives sur le mouvement coopératif sénégalais en l‟absence de données fiables déjà existantes, et de faire une appréciation qualitative de l‟état actuel du secteur.