socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Economie sociale et solidaire et développement durable : pensée et actions en conjonction

Marché et organisations 2010/1 (N° 11)

Anne-Marie Cretieneau, janvier 2010

Lire l’article complet sur : www.cairn.info

Résumé :

L’objectif de ce texte est de s’interroger sur le lien évident entre l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et le Développement Durable (DD). Les deux partagent la même vision de l’économie, ou plutôt réfutent la pertinence de définir l’économie comme obéissant à ses propres lois. L’adoption de la définition substantive s’apparente facilement au choix d’un modèle de développement intégrant les préoccupations sociales et environnementales. Et en pratique comme en terme de pensée, tout semble les réunir ; on a des principes et des actions qui apparaissent bien plus qu’en conjonction. Or ce n’est pas si simple, comme nous allons le montrer. De plus, nous verrons que les enjeux sont primordiaux autant pour le DD que pour l’ESS.

 

Des phénomènes tels que la responsabilisation croissante de tous les acteurs, qui est devenue une nécessité dans l’objectif d’un développement durable, la persistance de caractéristiques fortes de l’ESS, comme sa grande diversité (structures et activités) et son évolution en ordre dispersé, et enfin, les nouvelles formes de la concurrence des autres secteurs, liées notamment au recul de la sphère publique (activités et type de management) et au mouvement de privatisation/marchandisation ainsi que le déplacement subséquent des frontières entre les trois économies (publique, marchande et sociale/solidaire) ont provoqué un bouleversement du rapport entre ESS et DD, et une inversion même, observable aujourd’hui, au niveau des apports mutuels et des opportunités respectivement offertes.

 

Notre démonstration s’attachera d’abord à rappeler pourquoi l’ESS a pu sembler un cadre évident pour la mise en œuvre du DD, en quoi elle s’est présentée comme une des voies possibles de DD, pour ensuite montrer que plus que jamais c’est le DD qui peut offrir un mode de développement, unifier et « visibiliser » cette économie.