socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Zoom sur l’Association Kologh Naaba : un laboratoire d’apprentissage de la gouvernance concertée au service d’un développement local inclusif

septembre 2017

Lire l’article complet sur : laboress-afrique.org

Résumé :

En 2000, une Danoise, Else Traerup, après des années de service pour l’Afrique, s’engage dans le développement local à la périphérie de Ouagadougou, dans la commune rurale de Saaba. L’initiative commence par la mise en place d’une association et l’acquisition d’un terrain de deux hectares. L’association a pris comme nom « Kologh-Naaba » qui signifie en mooré, langue locale, « S’approcher du chef ».

En d’autres termes, ce nom évoque un engagement à servir les autres en faisant alliance avec tous ceux qui détiennent une parcelle d’autorité et sont capables d’influencer positivement le processus du développement local. En 2003, pendant que l’initiatrice de l’association jouissait de ses droits à la retraite, elle reçoit la reconnaissance officielle de son mouvement des autorités burkinabè.

Sources :