socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

Les coopératives dans le mouvement kurde, outil d’émancipation des femmes

Article de Kedistan, 2 nov 2017

novembre 2017

Lire l’article complet sur : www.kedistan.net

Résumé :

Les coopératives dans le mouvement kurde, un outil d’émancipation des femmes. Deux témoignages.

A la suite de l’adoption du paradigme du confédéralisme démocratique par le PKK en 2005 dans la continuité d’une évolution politique entamée depuis les années 90, le mouvement kurde légal au Kurdistan Nord (Turquie) s’engage dans un processus d’autonomisation vis à vis de l’Etat turc. Les partis kurdes légaux cherchent notamment à organiser des structures de gouvernance parallèles à celle de l’Etat. A cette époque sont créés par exemple les premiers conseils de quartier, chargés entre autre de résoudre les conflits sans passer par le système judiciaire turc. En 2007 le DTK1est fondé, sorte de proto-parlement regroupant toutes les initiatives politiques ou associatives visant à l’autonomie au Kurdistan nord. Il sera particulièrement visé par la répression après 2015.