socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

La gouvernance des entreprises coopératives

Site de l’éditeur

Jorge Muñoz, Radrigan Rubio Mario, Yann Regnard, Presses Universitaires de Rennes, France, février 2008

Dans la plupart des pays industrialisés ou de la sphère occidentale les coopératives font l’objet d’un regard différent depuis l’avènement de la mise en place de la nouvelle économie et du développement des politiques économiques d’inspiration libérale. Dans ce contexte, il semblerait que les entreprises coopératives se présentent comme une réponse face aux conséquences de la transformation du contexte économique et politique. La découverte pour certains de leurs atouts peut être l’occasion de remettre à l’ordre du jour une autre manière de faire de l’économie.

Les organisations coopératives se fondent sur des valeurs spécifiques et particulières qui ont pendant des décennies construit et façonné les contours de leur mode de gouvernance. Toutefois, le développement d’une organisation, si coopérative soit-elle, n’échappe pas aux interrogations et aux évolutions propres de son activité. La gouvernance participative se confronte aux réalités du marché. Comment préserver l’identité coopérative dans les différents secteurs alors que la recherche d’efficacité est de mise partout ? La croissance de la coopérative est-elle compatible avec les principes coopératifs ? Ces questions sont d’autant plus aiguës que les valeurs défendues par ces organisations peuvent renvoyer à la notion de responsabilité sociale. Comment celle-ci évolue-t-elle ou apparaît-t-elle dans les pratiques du secteur ? Le cadre étatique est un facteur parfois déterminant d’impulsion ou d’accompagnement de ces entreprises. Si certains pays connaissent un développement et une interaction forte sur le plan institutionnel, d’autres se caractérisent par une intervention plus timorée. Quel que soit l’impact sociétal d’une coopérative, il est intimement lié au territoire.

Depuis 2003 l’université de Bretagne occidentale, mène conjointement avec dix autres universités européennes et latino-américaines, une réflexion sur le domaine des entreprises coopératives. Cette réflexion a conduit à créer un réseau international universitaire des études coopératives (RULESCOOP). Le présent ouvrage résulte d’une sélection des communications présentées au colloque international RULESCOOP qui a eu lieu en 2006, au sein de l’Institut d’administration des entreprises.

  • * Une gouvernance participative à l’épreuve du marché

  • Quel avenir pour les activités coopératives dans le secteur de la pêche en France ?

  • Légitimité du gouvernement coopératif : les pratiques de légitimation du Crédit mutuel

  • De la coopérative au groupe coopératif agroalimentaire : évolution ou dénaturalion ?

  • Entre banalisation et reconquête, de l’identité coopérative : le cas des banques coopératives en France

  • Rationnement de crédit et avantage concurrentiel des banques coopératives dans le financement des PME : un modèle d’analyse

  • Modélisation des pratiques d’intercoopération : les cas des coopératives de consommation au Québec

  • *Une gouvernance sociétale en lien avec le territoire

  • l’impact des stratégies de responsabilité sociale corporatives sur la mission et la gouvernance des institutions financières coopératives

  • Coopération agricole et préoccupation tiers mondiste : un exemple significatif en Bretagne

  • Les coopératives d’armement et le soutien public à l’activité : quel avenir du modèle artisanal des pêches maritimes françaises ?

  • Intercoopération et intégration coopérative au sein de l’Union européenne : régime juridique

  • Union européenne et MERCOSUR : processus d’intégration régional et politiques sur les coopératives