socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Comptes et légendes, la dette et la face cachée de la richesse

Site de l’éditeur

Margaret Atwood, Editions Boreal, Québec, avril 2009

La maison d’édition Boréal vient de publier Comptes et légendes, la dette et la face cachée de la richesse, version française d’un livre de l’écrivaine canadienne Margaret Atwood paru l’an dernier sous le titre Payback : Debt and the Shadow Side of Wealth chez House of Anansi.

Dans cet ouvrage non romanesque, Margaret Atwood, avec un sens de l’à-propos qui n’appartient qu’à elle, jette un regard étonnant sur le sujet de la dette. Elle l’aborde avec une intelligence, une intuition et une acuité qui vont beaucoup plus loin que ce que les textes de spécialistes nous apprennent sur le sujet, précise Boréal dans son communiqué de presse préparé pour le lancement du livre.

Le crédit, écrit Margaret Atwood, est comme l’air que nous tenons pour acquis jusqu’à ce qu’il vienne à manquer. Et alors, explique-t-elle, tandis que nous essayons d’échapper à l’asphyxie, nous nous découvrons un grand intérêt pour lui.

Comptes et légendes, la dette et la face cachée de la richesse n’est pas un traité d’administration ou de finance, mais plutôt une vaste enquête sur la notion de dette et sur la place centrale qu’elle occupe depuis toujours dans la religion, dans la littérature et dans le fonctionnement des sociétés humaines.

La Presse Canadienne Montréal