socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

Les valeurs des AMAP

6 films de FAMAPP

novembre 2013

Film 1: Les valeurs des AMAP : 6min15

Le partenariat entre producteurs et amapiens est illustré ici par de nombreux témoignages, qui montrent les valeurs fortes en jeu : solidarité, engagement, compréhension mutuelle, transparence. Les relations établies dépassent le cadre habituel d’achat, elles permettent aux agriculteurs de partager leurs réalités, et aux amapiens de s’engager pour une agriculture nourricière, écologique et créatrice d’emplois. Les valeurs défendues se traduisent par le lien social ainsi crée. (Claire Tauty)

Film 2: Une recette pour le changement : 6min49

Les expériences et points de vue exprimés montrent que le partenariat en AMAP est une recette composée de nombreux ingrédients : une réflexion sur ce que nous mangeons, une nouvelle logique d’approvisionnement local, un apprentissage mutuel à travers des échanges, notamment de plats à cuisiner, le plaisir des repas, la découverte de nouveaux produits. A long terme, ces pratiques préparent les générations futures à apprécier le goût des aliments. Et bien sûr, de telles expériences se partagent, à l’occasion d’évènements ou de partenariats locaux.(Claire Tauty)

Film 3: être paysan en AMAP : 7min02

Les quatre témoignages présentés ici de paysans bio en AMAP (maraîchers, éleveuse, boulangère), montrent l’intérêt pour chacun d’être partenaire en AMAP : cela sécurise les producteurs en garantissant les débouchés, leur permet de parler de leur métier et d’être en contact régulier avec les acheteurs. Avoir le profil d’un paysan, c’est mettre ses bottes pour aller dans les champs, avoir une ferme à taille humaine et d’être présent sur toutes ses distributions d’AMAP pour échanger.(Claire Tauty)

Film 4: être paysan en AMAP2 : 6min28

Etre paysan en AMAP, c’est démontrer que l’agriculture paysanne est tournée vers l’avenir, et est aujourd’hui valorisante pour les personnes qui l’incarnent. Vivre décemment de son métier, accéder à suffisamment de terre agricole, revoir les possibles financements du métier, telles sont les préoccupations citées par les maraîchers bio. Avoir une logique d’agriculture paysanne et biologique, c’est aussi favoriser des anciennes recettes de fromages locaux disparues avec l’industrialisation, ou encore conduire son élevage à l’herbe, cultiver des variétés anciennes donc respecter les rythmes induits par cette pratique de bon sens. Les AMAP permettent à ces agriculteurs d’être proches des acheteurs et de bien valoriser leurs produits de qualité.(Claire Tauty)

Film 5: Une force pour l’installation agricole : 7min18

Plusieurs parcours illustrent combien le partenariat en AMAP constitue un atout majeur pour s’installer à travers les garanties permises par les contrats avec les amapiens, l’avantage de bénéficier d’une avance en trésorerie, une sécurité de revenu et le soutien d’un collectif organisé. Grâce à la coordination de la FAMAPP, Terre de Liens et l’association Agriculture biologique en Picardie, au sein de COPASOL Picardie (Collectif pour une Agriculture Picarde Solidaire), il existe aujourd’hui un réseau d’appui qui répond aux besoins des personnes qui s’installent, en particulier celles non issues du milieu agricole.(Claire Tauty)

Film 6: L’avenir des AMAP : 5min51

Les partenariats AMAP permettent un rapprochement entre agriculteurs et citoyens. Celui-ci se concrétise par une logique d’Economie Sociale et Solidaire, appliquée au soutien de l’agriculture paysanne. Les AMAP répondent aux nouvelles attentes sociétales, comme celles de savoir comment sont produits nos aliments.Elles participent aux débats publics relatifs à la politique agricole et alimentaire. Leur force est de soutenir des installations, d’essaimer des partenariats, de nourrir le levain d’un changement nécessaire. Elles sont aujourd’hui organisées en réseaux, locaux, régionaux, et coordonnées au plan national : la réflexion partagée actuellement autour de la révision de la charte des AMAP vise à préciser les contours des pratiques, de sorte d’en garantir l’éthique. C’est une des conditions de leur pérennisation.(Claire Tauty)

Sources :

Fédération des AMAP de Picardie