socioeco.org
Website de recursos comum da economia social e solidária

Social Economy & Solidarity Economy

Transformative concepts for unprecedented times?

Michael Lewis, Dan Swinney

Download : PDF (320 KiB)

Resumo :

Le pic pétrolier et les changements climatiques nous imposent des demandes sans précédent pour de l’action sociale réfléchie,énergique et à portée large. Est-ce que les concepts que nous utilisons couramment pour nous guider et expliquer des initiatives de justice sociale et économique relèveront de défi?

La majorité des praticiens et praticiennes de l’économie sociale tracent une ligne claire entre leur travail et ce qui arrive dans les systèmes privé et public. Chaque système se base sur des principes différents. Leur « troisième » système, guidé par le principe de la réciprocité tente d’obtenir des ressources pour les personnes désavantagées et même mettre au défi l’hégémonie néolibérale du marché et de l’état.

Toutefois, les accomplissements de deux organisations exceptionnelles de l’économie sociale, RÉSO dans le sud-ouest de Montréal et le Chicago Manufacturing Renaissance Council (CMRC) vont à l’encontre de cette analyse. Les secteurs privé et public sont des joueurs importants au niveau de la gouvernance, des parties prenantes, des partenaires, des clients et des bailleurs de fonds des deux organisations. S’ils avaient limités leurs cibles, leurs partenariats, et leurs alliances à des OSBL, à des entreprises

sociales et autres de ce genre, est-ce qu’ils auraient atteint le même haut niveau d’innovation et d’impact socio-économique? Il semble peu probable.

Ce que RÉSO et le CRMC pratiquent est « l’économie solidaire ». Ils luttent pour les valeurs de justice, d’inclusion, de diversité, de pérennité écologique et de viabilité financière la « bonne voie » par opposition à la

« mauvaise voie » du « capitalisme mortel et dépendant de croissance » dans les trois systèmes. Le concept de l’économie solidaire crée des ponts au dessus de vieux fossés et ouvre de tous nouveaux mondes de pensées et d’implication stratégiques pour les praticiens et praticiennes d’économie sociale.

Elle les met aussi au défi de mettre les objectifs sociaux et la réciprocité au coeur des échanges dans la société – un agenda de transformation.