socioeco.org
Resource website of social and solidarity economy

Rencontrer les besoins locaux : Fersol au Brésil

Etudes de cas du livre Responsabilité sociale et environnementale, 2006

Vincent Commenne, 2006

« Responsabilité sociétale – En cultivant notre terre et notre population ». C’est textuellement le slogan adopté par l’entreprise brésilienne Fersol (fabricant de produits agricoles tels que des insecticides, fumigènes, fongicides et herbicides) dans toutes ses communications, mettant en avant le compromis assumé par l’entreprise de développer une grande diversité d’actions de responsabilité sociétale pour impulser une véritable transformation responsable de la société.

Ainsi, le tournant de Fersol vers une vision sociétalement responsable a commencé aux alentours de 1996 et s’est proportionnellement développée grâce à une gestion permanente d’actions internes et externes valorisant la pratique de la citoyenneté au sein de l’entreprise.

a. Objectifs

L’entreprise, réussissant à se sortir d’une période de difficultés financières (de 1993 à 1999) qui menaça son existence, décida de traiter le sujet en toute transparence avec ses employés, clients, fournisseurs, financiers et la Société civile, en prenant comme objectifs de :

  • choisir l’orientation de nos investissements ;

  • privilégier la sécurité de l’emploi ;

  • parier sur la formation de la main-d’oeuvre spécialisée ;

  • favoriser l’éducation et le processus de conscientisation environnementale.

Pour assurer cette politique un pourcentage non négligeable d’environ 15 % du bénéfice obtenu par l’entreprise, a été attribué à la réalisation de ces objectifs. Nous décrivons ci-dessous quelques actions de RSE parmi celles que cette entreprise-pilote a déjà réalisées.

b. Programme d’éducation

Fersol est intimement convaincu que l’éducation doit être valorisée « comme aire stratégique de tout projet de développement économique et social, puisqu’une société juste est constituée et renforcée par la présence de citoyens actifs et critiques ». À partir de là, l’entreprise privilégie l’éducation, par la conviction que cette dernière constitue le moyen le plus effectif pour construire la citoyenneté.

Ainsi, en 1996, l’école Fersol fut créée, à partir de la volonté de quelques employés de l’entreprise d’apprendre, d’étudier, de grandir et de se développer en tant que citoyens. Le constat qui montrait que certains collaborateurs n’étaient pas suffisamment alphabétisés ou qu’ils n’avaient pas terminé le cycle minimum d’enseignement, conduisit à décider de mettre en place le Programme « Analphabétisme Zéro ». Cela impliqua l’agrandissement de l’école, l’embauche de professeurs pour dispenser des cours d’alphabétisation d’adultes ainsi que l’adoption d’une proposition pédagogique basée sur l’oeuvre de l’éducateur Paulo Freire.

c. Diversité des ressources humaines

Privilégier l’être humain et ses potentialités, indépendamment du sexe, de la couleur, de l’orientation sexuelle, de l’idéologie ou de l’état de santé, est l’une des prémisses de l’entreprise. Chacun a la possibilité de montrer ses compétences, son pouvcritique, et participer ainsi à la construction d’une nouvelle société.

De ce fait le département des ressources humaines privilégie la diversité au moment de l’embauche, en intégrant des employés issus de populations historiquement exclues au Brésil. La composition de la main-d’oeuvre en décembre 2003 était de 61 % de femmes, 38 % de personnes de descendance africaine, 26 % de personnes âgées de plus de 45 ans et 3 % de personnes handicapées. Fersol est, de ce fait, entrée dans la liste des quarante meilleures entreprises favorisant l’insertion professionnelle des femmes, selon le Guide Exame 2003.

Est également prédominante la préoccupation permanente de garantir la qualité de tous les produits mais aussi de tous les processus de l’entreprise. En novembre 2003, l’entreprise a reçu la certification ISO 9 001 : 2 000 (norme de qualité) et ISO 14 001 (norme environnementale). Fersol a été l’une des premières entreprises du secteur chimique brésilien à recevoir cette certification. Elle poursuit actuellement les étapes nécessaires à l’obtention de la certification SA 8 000 (relative au respect des lois et des droits des travailleurs).

d. Conscience politique

La conscience politique est un des piliers de Fersol qui accepte le défi de se définir comme entreprise qui dépasse de façon permanente ses objectifs grâce à l’engagement de ses collaborateurs de s’impliquer dans la société. L’organisation de débats lors des périodes électorales permet de mettre à la portée des employés un panorama des différentes visions sur l’avenir du pays et du monde. Régulièrement, en partenariat avec des ONG spécialisées, sont dispensés des cours de formation et des panels en présence de représentants de partis politiques, d’universités et de mouvements sociaux.

e. Sécurité alimentaire

Fersol crée, développe et soutient des projets de lutte contre la faim comme partie intégrante de sa politique de responsabilité sociétale. Ce sont des initiatives pour les employés mais dont profitent également la communauté et les institutions sociales. Dans cette ligne s’inscrit également le programme « Quand 1 % se transforme en 100 %», créé à l’initiative même des employés qui désiraient participer au programme national « Faim Zéro ». Il consiste en une contribution volontaire de 1 % du salaire pour l’acquisition et la distribution de paniers d’aliments de base à des familles en difficulté de la communauté ou à des organisations sociales de Mainrique et de la région environnante. En contrepartie, les bénéficiaires sont incités à participer à des initiatives de recyclage des ordures domestiques, ou d’alphabétisation. La principale différence avec ce qu’on a l’habitude de voir quotidiennement en Argentine est que la remise des paniers de produits alimentaires se fait lors de la participation des bénéficiaires à des panels ou à des conférences sur l’environnement, l’éducation ou la création d’emploi, où ils apprennent à réaliser une collecte sélective et reçoivent le kit nécessaire pour le tri des déchets.

f. Qualité de vie

L’entreprise recherche la meilleure qualité de vie de ses employés. Dans ce sens, elle utilise des activités créatives telles que des panneaux muraux d’informations, de réflexions, de suggestions, de poèmes, etc., afin d’éduquer les gens à la santé et pour qu’ils prennent soin d’eux-mêmes. Dans quel objectif final ? Le développement de la qualité de vie des employés et de leurs familles.

g. Droits humains

Au sein de l’entreprise, les gens croient « qu’une société juste et démocratique peut être construite uniquement par ceux dont les droits sont respectés et qui respectent le droit des citoyens en général ». Ainsi, depuis 1998, Fersol est devenue une entreprise amie des enfants en menant (en collaboration avec la Fondation Abrinq) des programmes de lutte pour les Droits de l’enfant.

Voir aussi :