socioeco.org
Site ressources de l’économie sociale et solidaire

ASSEFA : 35 années au Service des Communautés Rurales en Inde

Une approche holistique de développement communautaire

Yvon Poirier, octobre 2004

Inspiré par Mahatma Gandhi et son disciple Vinoba Bhave, ASSEFA œuvre depuis 35 ans afin d’améliorer la situation des paysans sans terres. À partir des terres que Vinoba Bhave a recueilli pour ces paysans, ASSEFA soutient le développement de leurs villages.

Aujourd’hui en 2005, ASSEFA est au service de 5 720 villages, répartis dans sept états de l’Union. La majorité, 3 439 villages, sont situés dans l’état du sud de l’Inde, le Tamil nadu. Au total ce sont 321 500 familles (moyenne de 4 personnes par famille).

S’inspirant de la philosophie Gandhienne de Sarvodaya qui signifie «bien-être pour tous», ASSEFA s’est fixé l’objectif suivant : « Améliorer le statut économique, social et culturel des communautés rurales, améliorer leurs compétences et capacités d’auto gestion. ASSEFA désire également que les communautés rurales s’unissent sans aucune forme de discrimination et travail pour élever la vie sociale, culturelle de tous, et pour établir des communautés auto suffisantes, confiantes en soi, autogérées reposant sur les principes de liberté, égalité économique et justice sociale. »

Afin que les communautés locales deviennent autonomes et autosuffisantes, ASSEFA a développé une double stratégie qui consiste à «Mobiliser la communauté» et «Bâtir des institutions communautaires». Ainsi, à partir de la communauté locale elle-même, à travers le Gram Sabha (assemblée du village) et des Groupes d’Entraide féminins, les villages poursuivent un développement en cinq phases : planification, implantation de projets pilotes, implantation avancée, développer autonomie et effet d’entraînement (support à d’autres villages). L’expérience d’ASSEFA permet de constater qu’en général le cycle de développement prend entre 12 et 15 ans. Une fois que la communauté locale est devenu autonome et autosuffisante, elle peut néanmoins requérir le soutien d’ASSEFA pour des besoins ponctuels.

ASSEFA a soutenu le développement d’un grand nombre d’activités et de projets au niveau des villages, de groupes de villages et au niveau de fédérations de groupes de villages. Voici un aperçu de quelques projets et activités :

Institutions pour les femmes rurales

Les Groupes d’Entraide (GE) sont la base de l’organisation des institutions dans les villages. Les GE, dont le membership est exclusivement féminin, ont développé divers outils et instrument de micro-crédit, de fonds communautaires, de l’assurance vie et des assurances pour le bétail. Chaque GE est limité à 20 personnes. Actuellement, il y a 7634 GE, avec 124 451 membres au total qui sont enregistrés dans 51 entités régionales nommées «Trusts». Les «trusts», étant des entités légales, sont en mesure de négocier et contracter avec des ministères, des banques et autres entités externes. Les «Trusts» détiennent présentement l’ensemble des actions de la Sarvodaya Nano Finance Limited, qui est enregistré auprès de la Reserve Bank of India. Ainsi, il s’agit de la première institution de micro-crédit en Inde appartenant aux femmes.

Production laitière au service du milieu rural

ASSEFA mobilise 19 000 femmes rurales, dans 600 groupes laitiers, afin que le surplus de lait serve au développement des villages. Avec l’amélioration de la production de lait grâce à des services vétérinaires, des assurances sur le bétail et de la meilleure nourriture pour les vaches, les familles sont en mesure de produire un excédent de lait. Afin d’éviter de perdre ce lait, et pour augmenter les revenus, un réseau de six usines coopératives permet de traiter 70 000 litres par jour.

Éducation

Depuis plus de 25 ans, afin d’améliorer l’éducation, des écoles sont construites dans les villages qui sont trop éloignés des écoles publiques. L’objectif est notamment d’améliorer le niveau d’éducation des femmes (48% des élèves sont des filles). Le programme d’éducation connaît un vif succès. Au total, ce sont 31 667 élèves, dans 572 écoles différentes, principalement pour des études primaires. Au total, il y a 1062 enseignants (1/3) et d’enseignantes (2/3). Afin d’éviter l’exode des jeunes vers les grandes villes, des écoles techniques ont été créées pour des métiers utiles et nécessaires dans les villages (réparation de moteurs, électricité, plomberie, travaux de textile, etc.). ASSEFA se préoccupe de former le personnel enseignant aux valeurs qu’elle poursuit.

Autres initiatives

ASSEFA a développé une très grande série d’initiatives et de projets qu’il n’est pas possible de présenter ici en détail :

  • Éducation à la paix

  • Mariages (43) communautaires (mariages hindous, musulmans et chrétiens) afin d’améliorer la Paix et l’Harmonie. Plus de 12 000 personnes ont participé à ce méga évènement de l’an passé

  • Marchés dans les villes pour la vente directe des produits

  • Micro-entreprises pour l’artisanat dans les villages

  • Promotion de la santé, notamment pour les femmes et les enfants

  • Amélioration de l’habitat

  • Éducation à la philosophie Sarvodaya (notamment pour la jeunesse)

L’expérience d’ASSEFA auprès de milliers de villages ruraux en Inde, s’appuyant sur la prise en charge par les populations elles-mêmes de leur développement, est riche et est une source d’inspiration pour tous.

Sources :

Rapport annuel 2003-2004 d’ASSEFA

Cet article est disponible sur le blog : Bulletin international de développement local durable